AccueilÉDITO

À Londres, FRE Customs marie culture sneakers et broderie

Publié le

par Naomi Clément

Inspirés par Gucci, trois Londoniens ont décidé d'orner nos baskets préférées de flamboyantes fleurs brodées. 

Autrefois considérée comme un passe-temps de retraitée, la broderie connaît aujourd'hui un succès sans précédent, notamment auprès des créateurs de mode. En ornements sur des vestes de grandes maisons de créateurs, utilisée pour sublimer les sweats nineties de l'artiste James Merry, vue sur les jeans psychédéliques de Marie-Sophie Lockhart... la technique n'en finit plus de faire des adeptes.

Sa dernière conquête ? Le petit monde de la basket. Inspirée par la chaussure Ace de Gucci, l'une des premières griffes à avoir marié sneakers et broderie, FRE Customs a choisi de revisiter les modèles les plus mythiques de l'histoire du sportswear, de l'Air Force 1 de Nike à la Stan Smith d'Adidas.

Fondée par le jeune Steven Vasilev, plus connu des Internets sous le pseudonyme @zaptio, cette jeune marque décore nos souliers favoris de fleurs brodées de couleur rouge vif, qu'elle vend ensuite en nombre limité sur son site (au prix moyen de 250 livres – voire 850 pour la très convoitée Yeezy). "En parallèle de mes études en business management, j'ai fondé FRE Official, un compte Instagram qui réunit du contenu de marques streetwear et qui atteint chaque semaine plus de 15 millions de personnes", nous explique Steven Vasilev par mail. "À travers FRE Official, j'ai aussi eu l'occasion de produire des sneakers exclusives pour les célébrités. C'est ce qui m'a donné l'idée de créer FRE Customs, aux côtés de mes collaborateurs Vihan et Wissam."

"Nos 'flowerbombs' ont inspiré de nombreuses marques"

Lancée il y a quelques semaines, FRE Customs a déjà élaboré près d'une dizaine de modèles, pour lesquels plusieurs heures de travail manuel sont nécessaires. "Par exemple, pour la Yeezy V2 'flowerbomb', nous préparons d'abord la base de la chaussure avec deux couches de teinture pour rendre la chaussure intégralement noire [le dessus de la Yeezy V2 originale est marquée par une ligne blanche, ndlr]. Ensuite, on utilise un patch que l'on fixe à l'aide de trois colles à sneakers différentes, pour bien maintenir le patch en place. La touche finale consiste à coudre le patch en utilisant 13 types de fils à coudre, ce qui représente environ trois à quatre heures de travail manuel."

Applaudi par les médias spécialisés dans la culture sneakers tels que Highsnobiety, FRE Customs affiche désormais sold out, et s'apprête ainsi à sortir de nouveaux modèles. "Nos 'flowerbombs' ont inspiré de nombreuses marques et autres customizers, estime Steven Vasilev. Aujourd'hui, on voit de plus en plus de modèles de chaussures avec des fleurs apparaîtreC'est pourquoi nous avons conçu de nouveaux designs, qui devraient nous occuper pour les deux prochaines années à venir." 

Hier, FRE Customs a d'ailleurs dévoilé une nouvelle version de la Yeezy V2, ornée d'un motif rouge sang, figurant un dragon.

Une photo publiée par FRE Customs (@frecustoms) le


Une photo publiée par FRE Customs (@frecustoms) le



À voir aussi sur konbini :