Piratage Sony : les plans secrets de Snapchat révélés

Plusieurs mails de Sony rendus publics révèlent le business plan de Snapchat, de ses investissements à ses projets en cours dont la création d'un label musical.

Snapchat 2

Snapchat voudrait se mettre à la musique. Cette information fait partie des nombreuses données confidentielles de Sony Pictures que des hackers baptisés "Guardian Of Peace" ont piratées. Le rapport entre l'application et le géant japonais ? Le PDG de Sony, Michael Lynton, est membre du conseil d'administration de Snapchat.

Publicité

Les hackers ont publié des mails envoyés et reçus par Michael Lynton dans lesquels on apprend que Evan Spiegel, le co-fondateur de Snapchat, voudrait, selon TechCrunch, mettre en place son propre service musical et faire la promotion de ses artistes. Il se serait rapproché de l’agence artistique Williams Morris Endeavour mais aussi de Sony Music Entertainment, souhaitant dans l'absolu trouver le soutien d'une grande maison de disques.

Comme le révèlent les messages piratés, Evan Spiegel  pense que "toutes les plateformes de musique en ligne sont merdiques " et veut faire de "la curation de contenu".

Le service de partage de photos et de vidéos "éphémères" aurait, par ailleurs, fait la rencontre du président de Vevo, site d'hébergement de vidéos musicales, soutenu par YouTube, Sony et Universal. L'objectif : proposer d'intégrer des vidéos dans l'application. Une collaboration qui n'a pas vu le jour, jusqu'à l'heure, en raison de la gourmandise de Spiegel qui exigeait 40% des revenus.

Publicité

Evan Spiegel "dévasté" et "très en colère"

Ce n'est pas tout… Selon Business Insider, Snapchat aurait acquis en secret cette année la société Vergence Labs, qui a développé un modèle de lunettes connectées HD baptisées Epiphany Eyewear, pour 15 millions de dollars. L'application aurait aussi racheté Scan.me, start-up spécialisée dans la génération de code QR et la technologie iBeacon, pour 50 millions de dollars.

Enfin, elle aurait déboursé 30 millions d'euros pour s'approprier la société de logiciel vidéo AddLive et serait actuellement en négociation avec Twitter pour un partenariat. En découvrant que son business plan était rendu public, le co-fondateur de Snapchat s'est dit, dans un message adressé à ses employés, "dévasté" et "très en colère".

Publicité

Dans ce message qu'il a publié sur son compte Twitter, Evan Spiegel s'explique sur l'avenir de l'entreprise.

Publicité

Plusieurs personnes m'ont demandé ce qu'on allait faire (…) Ce n'est pas juste que des personnes qui essayent de nous détruire ont eu un aperçu de ce que nous étions vraiment. Ce n'est pas juste que des gens réduisent à néant tout le travail qui a été fait pour surprendre notre communauté, notre famille, nos amis.

Quand nous aurons fini d'être en colère, nous allons continuer à faire ce que l'on est en train de faire. Et nous allons le faire dix fois mieux. On va changer le monde parce que le monde actuel n'est pas celui dans lequel on veut vivre.

Par , publié le 18/12/2014

Copié

Pour vous :