Snapchat Discover débarque en France, avec Konbini

Depuis 6 heures du matin, Konbini fait partie du lancement de Snapchat Discover en France. Explications.

(Capture d'écran Snapchat Discover)

(Capture d'écran Snapchat Discover)

C'est le jour J. Ce jeudi 15 septembre, à 6 heures du matin, Konbini a lancé sa première édition sur Snapchat Discover. Du Charlotte Le Bon qui répond à nos questions en dessins, une vidéo gratuite de dix secondes de non-baignade, un article sur des voitures autonomes qui apprennent à conduire grâce à GTA V ou le rappeur Gradur qui revisite la chanson française, voila ce que vous pourrez y trouver, soit une certaine idée, entre entertainment et information, de Konbini.

Publicité

Aux côtés de sept médias français (du Monde à L'Équipe), Konbini vous proposera chaque jour en début de matinée et en français dans le texte des actualités présentées à sa façon, du monde de la musique à l'industrie du cinéma en passant par des sujets de société, à travers des interviews, quiz, frises chronologiques ou le Very Fast News. En somme, une approche créative, rigoureuse et divertissante de l'actualité.

Pour mener à bien cette tâche, une équipe d'une dizaine de personnes compose aujourd'hui la rédaction Snap de Konbini, entre journalistes, auteurs, motion designers et monteurs.

Hein ?

Pour ceux qui ne vont jamais sur Snapchat, Discover est une plateforme présentée en home de l'application. Son essence ? Partager des informations produites par des médias. Elle existe depuis janvier 2015 et a vu une vingtaine de titres anglo-saxons s'y atteler, que ce soit CNN, National Geographic ou Mashable.

Publicité

Ce jeudi 15 septembre, la France est le troisième marché, après les États-Unis et le Royaume-Uni, à en profiter. Chaque jour, 8 millions d'utilisateurs ouvrent l'application dans l'Hexagone. Chaque édition peut être composée au maximum de 15 contenus, afin de proposer une lecture fluide et adéquate de l'actualité sur Snapchat. Konbini possède toute autorité sur la ligne éditoriale de ses éditions.

Par Louis Lepron, publié le 15/09/2016

Copié

Pour vous :