Vidéo : cet humoriste anglais recadre les boulets qui harcèlent les femmes

L'humoriste Aurie Styla a tourné un snap pour dire aux types qui sont lourds avec les meufs de lâcher l'affaire. Sa vidéo est une bonne leçon, et elle est devenue virale.

Dans un club, quand un mec commence à devenir trop lourd, une femme a trois options:

  • Lui dire d'aller se faire foutre, parce que, apparemment, "non" n'est pas un message assez clair
  • Dire qu'elle a un copain, ce à quoi le gars répondra systématiquement : "Où il est ?"
  • Expliquer qu'elle est lesbienne et prétendre que sa pote est en réalité sa meuf, ce qui crée généralement un mélange de chaleur et de désappointement chez le mec, qui demande souvent aux filles de se rouler une pelle pour prouver qu'elles sont gays.

Publicité

C'est triste, mais c'est une réalité pour de nombreuses jeunes femmes.

La semaine dernière, l'humoriste londonien Aurie Styla s'est lancé dans une diatribe à l'attention des hommes qui refusent d'entendre un simple "non". Sa vidéo compte déjà un demi-million de vues et a été partagée 10 000 fois sur Facebook.

Publicité

"À la base, c'est parti d'une simple conversation avec mon amie Nicole, a déclaré Aurie Styla à The Independent. On plaisantait sur la façon dont certains hommes approchaient les femmes dans les clubs et les festivals, et on faisait la liste de toutes les astuces dont usent les femmes pour les repousser. Elle m'expliquait la situation du point de vue des femmes."

Si, parmi ses fans, Aurie a reçu des messages de femmes qui partagent son point de vue et son humour, il souligne que la réaction des hommes a été très différente :

"J'ai reçu quelques messages d'hommes qui avaient l'impression que je ruine leurs tactiques d'approche, mais si ton truc c'est de harceler une femme pour qu'elle t'apprécie, alors il faut que tu te foutes des baffes.

Quand une femme se retrouve obligée de faire croire qu'elle a un copain ou que son orientation sexuelle ne correspond pas à ce que tu peux lui offrir ; tout ça pour que tu comprennes que 'non', ça veut dire 'non',  alors il y a quelque chose qui ne va pas."

Publicité

MERCI DE LE DIRE. Évidemment, tous les hommes ne sont pas comme ça, mais il y a quelque chose dans le vodka-Red Bull dilué à l'eau et la musique de club qui transforme certains mecs en l'équivalent version dancefloor d'un vendeur très très insistant qui refuse de comprendre que vous ne faites que regarder.

Tu crois seulement qu'il m'achèterait des bâtonnets de mozzarella ? (via Giphy)

Bien sûr, la drague n'est pas prohibée : si vous rencontrez une femme qui vous plaît et que vous vous trouvez dans un scénario où le flirt serait le bienvenu, il n'y a aucun mal à lui montrer que vous êtes intéressé. Ce que beaucoup de gens ne comprennent pas, c'est qu'il existe une limite à ne pas dépasser. Si une fille ne se montre pas intéressée par vos avances et, plus encore, si elle vous dit qu'elle ne l'est pas, la seule réaction acceptable est de partir. Elle n'est pas en train de jouer l'inaccessible, ni de faire son allumeuse et elle n'essaie pas non plus de vous faire courir.

Publicité

La plupart du temps, dire non à un mec est à peine suffisant, alors la plupart des femmes se reposent sur un ami ou un inconnu de bonne volonté pour jouer le rôle de leur partenaire et s'épargner une forme de harcèlement, car souvent le gars ne vous laisse tranquille que s'il constate que vous êtes avec quelqu'un.

"Je trouves ça super gênant de voir un homme devenir méprisable au point de forcer une femme à l'apprécier, conclut Aurie Styla. D'autant que ça ne marchera jamais."

Par Olivia Cassano, publié le 08/09/2016

Copié

Pour vous :