Ce que le smartphone fait à notre colonne vertébrale

Les smartphones et autres iPad ont changé nos habitudes de consommation, de communication... et la forme de notre colonne vertébrale. Selon une étude, les appareils mobiles sont un danger pour notre corps.

Le saviez-vous ? Une tête humaine pèse entre 4,5 et 5,5 kilos. Un poids qui peut se décupler dans le cas d'un spécimen gonflé d'orgueil ou de prétention, ou d'un mec arborant un couvre-chef surdimensionné (coucou Pharrell). Blague à part, cinq kilogrammes, c'est quand même lourd pour le simple combo nuque-cou-épaules.

Et lorsque la nuque se penche en avant et vers le bas, par exemple lorsque vous jetez un oeil à votre smartphone pour vous enquérir de vos dernières notifications Facebook, le poids de votre colonne cervicale augmente. Plus le geste est prononcé, plus l'effet prend de l'ampleur. Un effet néfaste pour notre dos, comme le démontre l'étude d'un spécialiste de la colonne vertébrale.

Publicité

Un angle de 60 degrés = 27,3 kg infligés à notre nuque (Illustration extraite de l'étude du docteur Kenneth Hansraj, dont les détails sont à retrouver ci-après)

Essayez de regarder vos mails, SMS et autres notifications Facebook ou Twitter sans baisser la tête. C'est possible dans les cas suivants : garder la tête droite et baisser les yeux vers son smartphone, au risque de vite paraître anormal dans un monde où le moindre écart choque.

Second cas : garder la tête droite, toujours, et amener son téléphone au niveau de ses yeux ; soit donner l'impression de se reluquer dans le reflet d'un écran taché d'empreintes, ou de prendre quelqu'un en photo.

Publicité

Bref, le seul moyen que l'on emploie en général, c'est de plier sa nuque, et c'est mauvais. Surtout lorsque l'on se rend compte du nombre de fois où l'on exécute ce mouvement, quotidiennement.

27 kg sur les épaules pendant 1400 heures par an

Plus concrètement, avec des chiffres, des vrais, issus d'une recherche publiée par le spécialiste chirurgien de la colonne vertébrale Kenneth Hansraj dans la National Library of Medicine : avec un angle de 15 degrés, le poids infligé à notre nuque est de 12,27 kg, 15 degrés de plus et il passe à 18,8 kg, 45 degrés donnent 20,45 kg quand enfin 60 degrés se transforment en un poids équivalent à... 27,3 kg.

À titre de comparaison, cela reviendrait à porter un gosse d'une dizaine d'années ou encore Tyrion Lannister de Game of Thrones ou, pour les plus fous, Nicolas Sarkozy, sur ses épaules.

Publicité

Le tout pendant deux à quatre heures par jour, ou 700 à 1400 heures par an, soit le temps qu'une personne passe en moyenne à scruter son téléphone – cela peut aller jusqu'à 5000 heures par an pour un lycéen.

Plus on penche la tête sur son téléphone, plus le poids infligé à la nuque et la colonne vertébrale augmente. (Illustration issue de l'étude du docteur Ken Hansraj, dont les détails sont à retrouver ci-avant)

Plus on penche la tête sur son téléphone, plus le poids infligé à la nuque et la colonne vertébrale augmente. (Illustration issue de l'étude du docteur Ken Hansraj, dont les détails sont à retrouver ci-avant)

Le docteur Ken Hansraj, comme tout expert médical, recommande d'éviter au maximum cette posture et de faire en sorte d'avoir les oreilles alignées avec les épaules et les omoplates. Le but de son étude n'est pas de dénigrer les appareils technologiques, mais d'avertir. "J'aime la technologie. Je ne veux la dénigrer en aucune façon", a déclaré le docteur Hansraj au Washington Post.

Publicité

Et d'ajouter :

Mon message est le suivant : soyez juste conscients de l'endroit où votre tête est dans l'espace. Continuez de profiter de vos smartphones et continuez de profiter de cette technologie. Simplement, assurez-vous que votre tête est en place.

Séquelles pulmonaires, voire cardiaques

Pour vous assurer d'adopter une posture qui ne soit pas néfaste à votre corps, suivez les conseils et exercices préconisés par le docteur Hansraj au site Today :

Bougez votre tête de gauche à droite à plusieurs reprises. Utilisez vos mains pour offrir une résistance et poussez votre tête contre elles, d'abord vers l'avant puis vers l'arrière.

Accrochez-vous à une porte avec les bras tendus et mettez votre poitrine en avant pour renforcer "les muscles de la bonne posture".

Regardez vers le bas et visez votre appareil avec vos yeux. Pas besoin de plier votre cou.

Rester droit et regarder son smartphone du bout de ses yeux. Soit, comme on le disait un peu plus haut, paraître un peu ridicule. Oui, mais préserver un peu mieux l'intégrité de son corps et lui éviter des répercussions allant d'une réduction de la capacité pulmonaire équivalente à 30% à des maux de tête, des problèmes neurologiques, de la dépression ou encore des maladies cardiaques.

Et on vous assure que ces conclusions ne sont pas tirées d'un forum Doctissimo.

Par Rachid Majdoub, publié le 23/11/2014

Copié

Pour vous :