Serez-vous prêts à cliquer sur ce lien ?

Un lien pour "changer votre monde".

influx-elections

Il y a des liens qu'on aurait espéré ne jamais voir passer sur les réseaux sociaux. Il y en a d'autres qui valent le coup ou qui donnent la gerbe quand on tombe dessus au hasard d'une publicité malintentionnée. Il y en a certains qui donnent le goût de l'aventure. C'est un peu le cas de cette étrange URL qui a débarqué dans notre feed Facebook.

Publicité

En image, un logo particulièrement moche, avec écrit "Influx". Juste en dessous, au niveau de la description du site, une phrase qui rappelle les mentions de pages à but pornographique : "Attention, site interdit aux moins de 18 ans." Mais comme plusieurs de nos amis Facebook l'ont partagé, pourquoi pas ?

Arrivé sur le site en question, le logo est cette fois-ci accompagné d'une phrase : "Démarrez l'expérience qui peut changer votre monde." Puis la page s'actualise, demandant :

"Avez-vous plus de 18 ans ?"

Publicité

Oui, répond-on. Page suivante : "ATTENTION : En cliquant sur OK, vous allez vivre une expérience qui influencera tous ceux que vous connaissez et même plus encore. Ne vous engagez pas à la légère." Nouvelle page pour un nouvel avertissement : "Êtes-vous sûr ?" Oui, encore.

La page suivante est un changement de décor total. Terminé le fond d'écran grisâtre et mystérieux. Place à une bonne vieille page du site de l'administration française. Et elle n'est pas anodine : il s'agit d'une URL invitant à s'inscrire sur les listes électorales.

Une campagne originale

À l'origine de ce site pour le moins original, une campagne mise en place par l'agence La Secte le 10 novembre dernier, au lendemain de la victoire de Donald Trump. Le jour-même, nous évoquions déjà, à travers un mini-tuto, comment s'inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2016, date limite pour pouvoir voter à la prochaine élection présidentielle qui se tiendra en mai 2017 – pour ceux qui n'étaient pas inscrits à une élection précédente.

Publicité

Si La Secte est connue pour avoir organisé des campagnes pour le compte d'Emmaüs ou la COP21, il ne s'agirait pas, ici, d'une commande de la part d'un client privé ou institutionnel. Selon 20 minutes, qui a interrogé Charles Lavegie, le cofondateur de l'agence de communication, la réalisation de ce site serait née d'une "démarche personnelle" de l'entreprise : "Après l'élection de Trump, on s'est dit qu'il fallait faire quelque chose". 

Et rappelons, comme le précise le Huffington Post, que "66 % des jeunes entre 18 et 24 ans se sont abstenus de voter pour le 1er tour des élections législatives en 2012 selon une enquête réalisée par l'Ipsos".

Par Louis Lepron, publié le 18/11/2016

Pour vous :