AccueilÉDITO

Herself, le site qui donne une autre image du corps de la femme

Publié le

par Constance Bloch

Lancé par l'actrice Caitlin Stasey, le site Herself.com veut démystifier les canons de beauté féminins en faisant poser des femmes nues sans aucune retouche. À commencer par elle-même.

Caitlin © Jennifer Toole

Les actrices font partie de ces catégories de femmes pour lesquelles avoir un physique irréprochable est souvent primordial. Il influe directement sur leur carrière, et la quête du corps parfait peut parfois entraîner des excès de régime, de chirurgie et autres dérives. Consciente du poids qui pèse sur une industrie, mais également sur toutes les femmes, Caitlin Stasey a lancé il y a quelques semaine le site internet Herself.com.

À travers cette initiative, la jeune actrice veut montrer qu'il n'existe pas une mais plusieurs beautés : c'est pour elle une façon de pointer du doigt les physiques stéréotypés auxquels sont soumis quotidiennement les femmes dans la société. "J'étais désespérée de ne pas voir de visages et corps différents", explique Caitlin à DailyLife.

Ainsi, sur son site Herself, on découvre des séries photos de  femmes nues, accompagnées de très longues interviews dans lesquelles les modèles d'un jour lèvent le voile sur leur vie, leur sexualité et leur corps, sans aucun complexe.

Beautés plurielles

La première à s'être prêtée à l'exercice, c'est la créatrice du site elle-même, Caitlin Stasey, une des vedettes de la série télévisée Reign. La jeune actrice de 24 ans se met à nu au sens littéral comme au figuré : non seulement elle tombe les vêtements, mais elle se dévoile également dans une série de questions/réponses au cours de laquelle elle révèle des détails très intimes.

Du sentiment de culpabilité engendré par sa première masturbation à sa bisexualité en passant par son actuelle relation "libre" avec son compagnon. En bref, elle brise tous les tabous liés à son sexe, et ouvre la voie aux autres femmes.

Caitlin © Jennifer Toole

Caitlin © Jennifer Toole

Féministe revendiquée, elle explique sa démarche :

Avec les mouvements #yesallwomen et #freethenipple, j'ai découvert tout un monde de femmes qui se battaient pour l'égalité, demandant à être entendues, et trouvant leur force grâce à l'honnêteté et la solidarité. Je veux aider à démystifier le sexe féminin, aider à effacer toute la convoitise qui l'entoure, et à changer la vision qu'on a de lui.

Aujourd'hui, on considère que la sexualité d'une femme est entièrement liée à son physique, et que pour une femme apparaître nue dans une publicité est forcément un acte sexuel et non pour elle-même. [...] Je pense que notre meilleure arme contre le body shaming et les critiques c'est la désacralisation et l'exposition de toutes les formes de corps féminins.

Sur les clichés de Herself, on est bien loin des femmes-objets qui s'affichent un peu partout dans les publicités. Le but de Caitlin Stasey, c'est que ses modèles soient "sujets et non objets". "Ma prérogative était de partager les histoires et les souffrances de femmes comme vous et moi", raconte-t-elle.

Candice © Jennifer Toole

Milena © Jennifer Toole

Son objectif est de rassembler toutes les femmes qu'elle considère comme trop souvent isolées par leur souffrance et leurs complexes liés au poids des stéréotypes véhiculés par la société qui, "de manière insidieuse, les mets dans des cases".

Ainsi, sur le site, on retrouve tous types de beautés, et des témoignages à travers lesquels les sujets se racontent, se libèrent. L'absence de retouches laisse entrevoir vergetures, cellulite, boutons, et même des poils chez les femmes. Des détails du corps souvent gommés grâce à Photoshop.

Le poids d'une industrie

Toutefois, dénoncer les canons de beauté féminins qu'elle-même véhicule en tant qu'actrice, ce n'est pas toujours aisé. "C'est difficile pour moi de garder du recul alors que mon travail me demande de faire attention à mon image. J'ai jonglé entre des traitements pour la peau, des régimes, du sport... tout ce qui est nécessaire pour que je rentre dans le moule des femmes de cette industrie", confie Caitlin.

Mais c'est aussi ce poids, souvent trop lourd à porter pour une jeune femme, qui l'a poussé à développer ce site :

J'ai passé tellement de temps à m'excuser pour mes idées en tant que femme, mon corps en tant que femme, ou même la place que je prenais physiquement en tant que femme.

Et maintenant, à travers Herself.com et le travail et les projets d'autres, je suis en mesure de maintenir ma santé mentale et mon amour propre en aimant ces femmes, qui malgré les obstacles, disent au modèle patriarcal d'aller se faire foutre.

De nos jours, il n'est plus rare que des actrices et célébrités revendiquent leur féminisme haut et fort. Outre l'indétrônable Beyoncé qui le chante régulièrement lorsqu'elle n'écrit pas sur l'égalité des genres, l'année 2014 aura été marquée par l'impressionnant discours de la jeune Emma Watson à l'ONU pour l'égalité des sexes, ou encore par le coming out poignant d'Ellen Page.

À voir aussi sur konbini :