featuredImage

Hipcamp, le Airbnb de la nature

Sur le même système qu'Airbnb, Hipcamp liste les meilleurs lieux de campement aux États-Unis et ouvre des chemins inexplorés.

Que vous soyez un baroudeur qui ne garde jamais ses chaussures de rando bien loin ou le campeur du dimanche, l'emplacement de votre tente est un choix capital. L'endroit idéal peut s'avérer très difficile à dénicher, et particulièrement si vous ne connaissez pas parfaitement la région et/ou si vous voyagez en grand groupe sans savoir à quoi vous attendre.

Alors qu'Airbnb s'avère souvent être un bon choix pour trouver de beaux appartements lors d'un séjour en ville, son pendant en pleine nature appelé Hipcamp commence à prendre de l'ampleur. Ce site liste les meilleurs spots de camping pour vous aider à planter votre tente dans un endroit inoubliable.

Hipcamp ouvre les portes de terrains privés d'Amérique du Nord d'habitude fermés aux visiteurs. Le site recense par exemple des fermes biologiques et les meilleurs endroits où ramasser des denrées sauvages. Grâce à l'onglet "outils", vous pouvez choisir jusqu'à quel point vous souhaitez vous enfoncer dans la forêt, des lieux où trouver de l'eau potable, trouver ceux qui mettent à disposition des équipements de pêche et les endroits qui acceptent les animaux. Votre prochain road trip dans la nature sauvage semble maintenant bien moins effrayant à préparer.

Le système du site est calqué sur celui d'Airbnb. Les spots sont localisés sur une carte, notés et disponibles à différents prix en fonction de la durée de votre séjour. L'argent est ensuite reversé au propriétaire afin qu'il puisse continuer à préserver l'endroit.

Et si la tente n'est pas votre truc, vous pouvez toujours louer une cabine, un chalet, et même des cabanes dans les arbres répartis dans 36 états, 1700 parcs nationaux et 6500 sites de camping aux États-Unis. Il ne reste plus qu'à attendre qu'Hipcamp arrive en Europe

Mais si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez toujours partir au pays de l'Oncle Sam et planifier votre aventure grâce à leur site Internet.

Par Kate Lismore, publié le 23/07/2015

Copié