AccueilÉDITO

Simone Veil est décédée à l’âge de 89 ans

Publié le

par Astrid Van Laer

Vendredi 30 juin, Simone Veil est morte, à l’âge de 89 ans, à son domicile situé dans le 7e arrondissement de Paris. Figure majeure du combat pour les droits des femmes depuis l’adoption de la loi Veil, autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG), elle fut également à la tête du Parlement européen.

Simone Veil est décédée ce vendredi 30 juin, à son domicile parisien, à deux semaines de son 90e anniversaire, rapporte Le Journal du dimanche. Mme Veil était une icône du combat pour les droits des femmes. La loi Veil, qu’elle a portée avec courage en 1975 en tant que ministre de la Santé, permet en effet à toutes les citoyennes françaises de recourir à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) sans risquer de poursuites pénales. Elle fut par ailleurs la première présidente du Parlement européen de 1979 à 1982, puis une nouvelle fois ministre de la Santé dans le gouvernement d’Édouard Balladur de 1993 à 1995. Depuis 2008, Simone Veil était membre de l’Académie française.

Rescapée du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, Simone Veil participait activement au travail de mémoire sur l’extermination des Juifs, notamment à travers la Fondation pour la mémoire de la Shoah qu’elle dirigea de 2000 à 2007 et dont elle était toujours présidente d’honneur. Réagissant à l’annonce de son décès, le président Emmanuel Macron lui a rendu hommage : "Puisse son exemple inspirer nos compatriotes, qui y trouveront le meilleur de la France."

À lire -> L’entrave numérique à l’IVG est désormais un délit

À voir aussi sur konbini :