Le mystérieux "signal de l'espace" venait en fait de la Terre

Deux jours après avoir fait le tour des médias et d'Internet, le mystérieux signal radio venu de l'espace s'est révélé provenir... de la Terre. Au suivant.

picard-facepalm (1)

Voilà. Voilà pourquoi la science est avant tout une affaire de patience. Il y a deux jours, Internet et les médias de masse (et nous compris) révélaient qu'un radiotélescope russe avait capté, en mai 2015, d'intrigantes données en provenance d'une étoile similaire au Soleil et située à 95 années-lumière de notre planète. Un pic d'activité radio suffisamment "fort" pour intriguer le Seti, l'organisme de référence en matière de détection de vie extraterrestre, qui avait annoncé mettre une partie de ses moyens sur le coup, tout en refusant catégoriquement d'évoquer une possible origine alien. Les chercheurs ont eu bien raison : encore une fois, le signal avait une cause bien naturelle et cette fois-ci... il viendrait carrément de la Terre.

Publicité

Des scientifiques dubitatifs

Publicité

C'est du moins la conclusion, repérée par Ars Technica, de l'Observatoire astrophysique spécial de l'Académie des sciences russe, qui vient de publier un communiqué au sujet dudit signal. La chercheuse Yulia Sotnikova, écrit que si "un signal intéressant d'une longueur d'onde de 2,7 centimètres" a bel et bien été détecté, celui-ci "est très probablement d'origine terrestre", d'où son inhabituelle puissance.

Déjà, lors de l'annonce du signal, plusieurs voix dans la communauté scientifique s'étaient élevées pour rappeler que la fréquence du signal capté, 11 gigahertz, correspondait à la fréquence utilisée dans les communications militaires. Un autre "candidat extraterrestre" balancé dans la fosse commune des fausses pistes scientifiques. Au moins, cette fois-ci, on n'aura pas été berné pendant 17 ans par des signaux venus d'un four à micro-ondes. Le chemin de la découverte est pavé de ridicule.

Par Thibault Prévost, publié le 01/09/2016

Copié

Pour vous :