AccueilÉDITO

Le seul grand requin blanc en captivité est mort

Publié le

par Jeanne Pouget

Requin blanc i Stock /Getty

Le seul grand requin blanc en captivité dans le monde n’aura survécu que trois jours dans l’aquarium Churaumi d’Okinawa au Japon.

Le grand requin blanc en vidéo ci-dessous avait rejoint le deuxième plus grand aquarium du monde à Okinawa mardi dernier. Il est mort vendredi pour des raisons encore inconnues.

Le spécimen mesurait 3,50 mètres de long et avait été piégé dans des filets de pêche au large des côtes japonaises. Un phénomène rare dans la mesure où ces squales ne sont pas des habitués des eaux côtières d’Okinawa.

Une espèce vulnérable et méconnue

Malgré sa réputation féroce, le grand blanc est une espèce très vulnérable et après plusieurs tentatives, aucun aquarium n’a réussi à ce jour à garder un spécimen en vie sans qu’aucun expert ne puisse expliquer pourquoi. On peut alors avancer que les aquariums sont avant tout motivés par le profit lorsqu’ils décident d'"exposer" un grand blanc, sachant que sa survie est très limitée en captivité.

Pour George H. Burgess, un naturaliste spécialisé dans l’étude des poissons au Museum d’Histoire naturelle de Floride et interrogé par le New York Times, il s’agit clairement d’un engrenage :

Dans le monde des aquariums, vous ramenez de la clientèle – des visiteurs – en fonction de vos attractions, des attractions que vous avez et qu’aucun autre établissement n’aura.

À voir aussi sur konbini :