AccueilÉDITO

Selon le gouvernement américain, les grizzlis de Yellowstone ne sont plus en voie d’extinction

Publié le

par Matthew Kirby

Après 40 ans à figurer sur la liste des espèces en voie de disparition, les ours ont repris du poil de la bête.

Selon le département américain de la pêche et de la faune, la population des grizzlis du parc national américain de Yellowstone est passée de moins de 150 à 700 spécimens, ce qui indiquerait qu’ils ne sont plus en danger aujourd’hui.

Le secrétaire d’État Ryan Zinke s’est réjoui de cela dans un communiqué :

"C’est une des plus grandes réussites américaines dans le domaine de la conservation."

On estime qu’environ 50 000 grizzlis peuplaient l’Amérique du Nord jusqu’au début du XIXe siècle. Mais en 1850, le zèle des chasseurs et des trappeurs a drastiquement fait baisser ce nombre. Il a malgré tout fallu attendre 1975 pour que cette espèce soit protégée par la loi, date à laquelle on ne répertoriait plus que 136 grizzlis dans la région de Yellowstone.

La chasse restera interdite même si l’espèce n’est plus considérée par l’État américain comme étant en danger. Indépendamment, 125 tribus indiennes ont par ailleurs affirmé qu’elles continueraient à honorer le traité qui s’oppose à la chasse de cet animal, qu’elles considèrent comme sacré.

La coalition nationale des espèces en danger a affirmé vouloir passer cette décision au crible pour s’assurer du maintien d’une stratégie de protection de l’habitat des grizzlis, dont certains groupes rappellent qu’il est menacé par l’industrie fossile. Ils occupent en effet aujourd’hui 2 % seulement de leur territoire d’origine.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :