(© Capture d’écran Youtube / LCI)

En 2017, des "taxis volants" seront testés au-dessus de la Seine

Dans moins d'un an, des "voitures" totalement électriques survoleront la Seine. Le projet Sea Bubbles, ambitieux et futuriste, sera en effet testé avec cinq prototypes.

(© Capture d'écran Youtube / LCI)

(© Capture d'écran YouTube/LCI)

Non ce n'est pas prévu pour 2035 mais 2017 ! Au printemps prochain, des "voitures" volantes devraient voir le jour à Paris. Ce système, qui permettrait de traverser la capitale en seulement 15 minutes, sera en effet testé à la demande de la mairie de Paris avec la mise en service d'une flotte de cinq prototypes.

Publicité

Le projet se nomme Sea Bubbles et est né dans l'esprit du navigateur français Alain Thébault. Cet ancien équipier du regretté Éric Tabarly, avec qui il avait conçu le voilier L'Hydroptère, s'y consacre depuis 2015 et s'est associé au champion de Windsurf Anders Bringdal. Leur start-up, valorisée à 10 millions d'euros, selon le Huffington Post, compte notamment parmi ses investisseurs Henri Seydoux, le fondateur et PDG du fabricant de drones Parrot.

(© saebuble)

(© Sea Bubble)

Le projet Sea Bubbles est à la fois ambitieux écologique : ces drôles de véhicules pourront transporter quatre passagers et un pilote pour une course au-dessus de la Seine qui coûterait à ses usagers moins cher qu'un trajet en taxi. Entièrement électriques, les Sea Bubbles se rechargeront directement à un embarcadère grâce à des panneaux solaires et des hydroliennes (turbines alimentées par la force du courant). De fines ailes, gardant contact avec la surface, leur permetteront de s'élever au-dessus de l'eau, ce qui réduira le frottement de 40 % par rapport à la coque d'un bateau. Ces véhicules nécessiteront donc peu d'énergie pour avancer.

Publicité

Le premier prototype à taille réelle devrait être présenté d'ici la fin de l'année, et les cinq premiers Sea Bubbles seront, si tout va bien, visibles sur la Seine au printemps. D'autres grandes villes traversées par un fleuve, comme Genève avec le Rhône, sont intéressées par ce projet novateur.

http-%2f%2fo-aolcdn-com%2fhss%2fstorage%2fmidas%2f861d7d9aeb876e8770f8c1cb991dcdc8%2f204477618%2fseabubbles_quai

Le projet d'embarcadère. (© Sea Bubbles)

Par Bérénice Rebufa, publié le 27/10/2016

Pour vous :