Rencontrez "Yves Sans Logement", ou quand le luxe est détourné pour soutenir les SDF

L’association Aurore a détourné l’identité visuelle de grands noms de la haute couture afin de sensibiliser à la cause des sans-abris. Rencontrez Jean-Paul Galère, Yves Sans Logement et Christian Dehors.

Christian Dehors, symbole de la lutte de l'association pour l'accès à l'hébergement. Crédits image : Association Aurore

Christian Dehors, symbole de la lutte pour l'accès à l'hébergement (Crédits image : Association Aurore)

La France compte plus de 140 000 sans domicile fixe, dont 30 000 enfants. L’association Aurore, qui s'engage en faveur du mal logement, a imaginé une série d'affiches qui mettent en scène des sans-abris... mais reprennent également le logo de grands noms du luxe français. Ils dorment tous les trois dans la rue, sur le trottoir ou sur une bouche de métro, mais leurs noms interpellent : Yves Sans Logement, Jean-Paul Galère et Christian Dehors sont les héros anonymes d'une campagne de communication qui veut rendre plus visible la cause des sans-abris.

Publicité

Les affiches montrent des gens endormis, sur quelques cartons ou quelques sacs, la tête couverte et le visage masqué. Chaque détournement est accompagné du slogan "Ayons l’élégance d’aider ceux qui n’ont rien". Chaque jeu de mot représente l'une des missions de l'association. Yves Sans Logement est là pour sensibiliser à l'hébergement. Jean Paul Galère vous parlera de soins et Christian Dehors d'insertion.

Les membres de l’association expliquent :

Nous avons voulu utiliser la notoriété de ces grandes marques pour rendre les sans-abris plus visibles et pas pour faire culpabiliser. Il fallait attirer l’attention sur ceux qu’on ne voit plus, à force de les voir tous les jours, acceptant de fait l’inacceptable : que des personnes puissent vivre dans la rue.

Publicité

Une campagne dans toute la capitale

Un millier de ces affiches viennent d'être placardées à Paris dans les rues du centre, du nord et du nord-est de Paris. L’association a préféré l'affichage libre à des réseaux d'affichage plus traditionnels en raison du coût, mais aussi de la symbolique : si l'affichage commence le 29 avril, c'est parce qu'a débuté depuis un mois la période de l'année où des centaines de places hivernales ferment dans les centres d’hébergement. Résultat : de nombreux sans-abris se retrouvent à nouveau à la rue – et ce depuis le 31 mars dernier.

Ces affiches vont être collées sans autorisation préalable car l’association n’avait pas les moyens de financer une campagne classique. Elles ne resteront peut-être pas longtemps en place mais le geste est symbolique et porteur d’espoir. Un membre explique ce choix au Huffington Post :

Nous sommes une association à but non lucratif et nous n'aurions pas pu financer une campagne d'affichage traditionnelle [...] Les situations ne sont pas figées et les personnes ne sont pas condamnées à vivre dans la rue.

Publicité

Christian Dehors, symbole de la lutte de l'association pour les soins. Crédits image : Association Aurore

Christian Dehors, symbole de la lutte pour l'accès aux soins. Crédits image : Association Aurore

Première campagne réussie

C’est la première fois que l’association choisit de communiquer auprès du grand public sur la situation des SDF. Il ne s’agit pas de faire culpabiliser le public, mais de le faire réagir en mélangeant deux mondes que tout oppose. Créée en 1871, l’organisme héberge, soigne et accompagne chaque année environ 13 000 individus en situation de précarité ou d'exclusion vers l'insertion sociale et professionnelle.

D'autres initiatives créatives ont été lancées pour sensibiliser à la situation des sans-abris. C'est la cas de l'Association Sans-A qui tire le portrait photo des SDF à travers la capitale.

Publicité

Christian Dehors, symbole de la lutte pour l'insertion. Crédits image : Association Aurore

Christian Dehors, symbole de la lutte pour l'insertion. Crédits image : Association Aurore

Pour aider l'association Aurore c'est par ici, ou sur Facebook.

Par , publié le 29/04/2015

Copié

Pour vous :