AccueilÉDITO

Pour la science et l'écologie, cet homme s'apprête à traverser le Pacifique à la nage

Publié le

par Jeanne Pouget

Benoit Lecomte (©ks.thelongestswim.com)

À 49 ans, le Franco-Américain Benoît Lecomte se prépare à traverser l'océan Pacifique à la nage. Un défi qui devrait lui prendre 6 mois et permettre de faire avancer la recherche tout en sensibilisant à la préservation des écosystèmes. 

Benoît Lecomte. (©ks.thelongestswim.com)

Le 31 mai prochain, Benoît Lecomte veut se lancer dans l'aventure la plus difficile de toute sa vie en ralliant Tokyo à San Francisco, soit 8 800 kilomètres à la nage. Déjà en 1998, le nageur devenait le premier homme à traverser l'Atlantique selon les mêmes modalités après 5 900 kilomètres parcourus en 73 jours, de Boston à Quiberon. Il faut donc croire que l'appel de la mer lui manquait puisque Benoît Lecomte à décidé de remettre ça.

Un projet de grande envergure réalisé au nom de la science et de la protection des océans. "The Longest Swim" se présente en effet comme la première expédition scientifique citoyenne dont le but est de récolter des données sur l’océan et sur le corps humain pour huit programmes scientifiques pilotés par treize institutions dont la Nasa.

Six ans de préparation physique et mentale

Si le pari semble fou, Benoît Lecomte ne va évidemment pas se lancer tout seul dans le grand bain. Il sera entouré 24 heures/24 par un bateau d’escorte, un zodiac et neuf membres d'équipage dont un kinésiologue, un cardiologue, une nutritionniste et des médecins. Et précisons-le aussi, le nageur s'entraîne physiquement et psychologiquement depuis six ans pour réaliser ces huit heures de nage quotidienne éprouvantes. Chaque soir il montera tout de même à bord pour manger et dormir avant de repartir le matin suivant du point où il s'était arrêté. Une expédition au long court qui va permettre à l'équipe de collecter des échantillons qui serviront à construire des bases de données.

Le trajet de 8 800 kilomètres de Benoît Lecomte à travers le Pacifique. (©ks.thelongestswim.com)

En effet, à travers son parcours, Benoît aura l'occasion de faire de nombreux prélèvements, tant sur le vortex de déchets du Pacifique, que sur les substances radioactives de Fukushima par exemple, ou sur l’acidité de l’océan afin d'estimer les conséquences du réchauffement climatique. Attention quand même lors du passage de la zone de migration des grands requins blancs vers la fin du parcours ! Une épopée partagée avec le public grâce à une connexion satellite qui permettra aux internautes de suivre l'aventure en direct sur le site The Longest Swim et interagir directement avec l'équipe sur les réseaux sociaux.

Entre le financement du convoi, de la communication, de l'équipement et de l'équipage, le budget de l'aventure s'élève tout de même à 385 000 dollars (soit environ 360 000 euros). Si une grande partie est financée par les sponsors, une partie des fonds est également récoltée via une campagne lancée sur Kickstarter.

Un convoi ultra préparé. (©ks.thelongestswim.com)

À voir aussi sur konbini :