AccueilÉDITO

Pour sauver la planète, commencez déjà par nettoyer votre boîte mail

Publié le

par Jeanne Pouget

Parfois, les gestes les plus évidents sont les moins spontanés. Parmi la longue liste des écogestes numériques, le tri de notre boîte mail permet d'agir concrètement pour la planète. 

© Warner Bros.

Peu d'entre nous ont conscience que nos activités numériques sont lourdes de conséquences pour l'environnement. Envoyer un courriel, faire des recherches sur Internet, stocker des données... en 2008, le Web générait 2 % des émissions de CO2 dans le monde, et ce sera le double en 2019. Si bien que la "pollution numérique" pourrait rapidement dépasser celle de l'aéronautique civile.

En premier lieu, l'inflation de messages qui se bousculent dans nos boîtes de réception, soit des milliards de mails et de newsletters envoyés et stockés chaque jour à travers le monde et qui augmentent la facture écologique. Saviez-vous par exemple qu'une newsletter génère environ 10 grammes de CO2, et que 90 % d'entre elles ne sont jamais ouvertes ? Du 10 au 14 octobre, Konbini s’associe à l’opération "La France des solutions" et Reporters d’espoirs pour parler d’initiatives positives qui donnent envie d’agir. Aujourd'hui, il s'agit de la start-up Cleanfox qui vous propose de réduire votre empreinte carbone en un clic, en nettoyant votre boîte mail, tout simplement.

3 800 tonnes de CO2 émises chaque minute

En 2014, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) soulignait que "l'envoi de 33 courriels de 1 Mo à deux destinataires par jour et par personne génère annuellement des émissions équivalentes à 180 kilos de CO2". À l’échelle de la planète, cela représente 3 800 tonnes de CO2 émises par minute, uniquement à cause des mails ou des newsletters, note le site Presse-Citron.

Comme le rappelait déjà en 2011 le blog du Monde Éco(lo)cette pollution invisible est due à "l’utilisation d’énergie engendrée par le fonctionnement des ordinateurs de l’émetteur et du destinataire du mail, la production de cet ordinateur et notamment de ses composants électroniques ainsi que le fonctionnement des data centers, qui stockent et traitent les données".

Le service gratuit Cleanfox permet de se débarrasser de ses vieux mails envoyés il y a des mois, spams, brouillons ou encore de supprimer toutes ses newsletters indésirables. Une fois l'opération effectuée en moins d'une minute, le service vous indique la quantité de CO2 économisée et le nombre d'arbres sauvés. Édouard Nattée, le PDG de Cleanfox, n'est pas peu fier de son service : "En une semaine, nous avons déjà nettoyé plus de 6 millions d’emails et économisé plus de 60 tonnes de CO2". Vous avez bien une minute à perde pour trier votre boîte mail, non ?

À voir aussi sur konbini :