AccueilÉDITO

Sadiq Khan, le maire de Londres, demande l’annulation de la visite de Donald Trump

Publié le

par Kate Lismore

Une réaction sensée de la part d’un homme visé par les tweets rageurs du président américain.

Frappé par une nouvelle vague de terreur ce samedi à Londres, le Royaume-Uni montre son plus beau visage. Que ce soit ce client d’un bar échappant aux terroristes sa bière à la main, ou les millions d’euros récoltés par le concert de bienfaisance d’Ariana Grande, le message est passé : les Britanniques ne se laisseront pas intimider.

Si les politiques du monde entier ont fait part de leur solidarité avec Londres, le maire de la ville, Sadiq Khan, semble particulièrement dans le viseur du président des États-Unis, qui l’a personnellement mis en cause dans plusieurs tweets incendiaires dont il a le secret.

En effet, Donald Trump, en dépit de l’affaire du covfefe (un tweet qui ne voulait strictement rien dire) s’en est pris au maire de la capitale anglaise pour avoir déclaré qu’il n’y avait "pas de raison de s’alarmer" après le récent attentat.

Ce n’est pas le premier tweet que Donald Trump consacre à Sadiq Khan. Lors de sa campagne, il avait en effet déclaré que ce dernier faisait partie des Musulmans qu’il accepterait de rencontrer. On comprend que Sadiq Khan ait à l’époque préféré ignorer les messages absurdes déversés par le futur président du pays le plus puissant du monde.

Mais, lors d’une interview sur Channel 4 News au sujet de l’attentat de samedi, de ses conséquences ainsi que des déclarations de Donald Trump, Sadiq Khan a suggéré qu’il serait peut-être bon d’annuler la visite d’État du président américain au Royaume-Uni. Au vu de ses tweets effrayants, de la décision de retirer les États-Unis de l’accord de Paris et de son comportement d’être humain en général, on ne peut qu’approuver.  

Sadiq Khan a déclaré à Channel 4 : 

"Étant donné les circonstances, qui voient les décisions du président des États-Unis systématiquement aller à l’encontre de ce que nous défendons, il ne me semble pas nécessaire de lui dérouler le tapis rouge."

"Avoir une relation forte avec un pays n’est pas très différent d’une amitié proche. Vous les soutenez dans les moments difficiles, mais vous leur dites quand ils ont tort. Et Donald Trump est en tort sur de nombreux sujets."

De nombreux hommes politiques aux États-Unis ont félicité le maire de Londres pour sa réaction aux attentats et son professionnalisme. Sur Twitter, un commentateur a souligné les réactions très différentes du maire de Londres et de Donald Trump, alors candidat, à la suite de l’attaque au Pulse Club d’Orlando.

Des excuses pathétiques de la part du maire de Londres qui n’a pas dû réfléchir longtemps pour dire qu’il n’y avait "pas de raison de s’alarmer". Les médias s’échinent à nous faire gober ça. 

Il y a un an, nous perdions 49 amis de la communauté LGBT à Orlando. Regardez les réactions de Donald Trump et de Sadiq Khan.

Regardez la vidéo de l’interview ci-dessous :

Traduit par Dario

À lire -> Ça y est : Donald Trump a décidé de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat

À voir aussi sur konbini :