Sadiq Khan lance des maisons à loyer modéré pour sauver la mixité sociale de Londres

Le maire de Londres multiplie les mesures pour essayer d'améliorer le quotidien de ses administrés.

capture-decran-2016-09-20-a-19-15-44

Sadiq Khan à New York, le 19 septembre. (Via Twitter)

Londres est l'une des villes les plus chères au monde. Ses habitants sont régulièrement chassés de la ville par la hausse continue des loyers. Pour répondre à cette crise du logement, le maire Sadiq Khan vient de proposer un plan de création de logements à loyer modéré.

Publicité

Cette initiative, appelée London Living Rent, veut proposer à la location des appartements neufs aux foyers de classe moyenne résidant dans la capitale. Selon les premières annonces, les loyers seront fixés à un tiers de la valeur des revenus moyens des foyers. La localisation géographique devrait aussi influer sur les prix.

Aider les Londoniens

À Londres, cela voudrait dire qu'un trois pièces redescendrait en dessous de la barre des 1 000 livres (environ 1 200 euros), alors qu'actuellement les prix du marché se situent plus autour de  1 700 euros. Ces logements seront proposés aux foyers gagnant entre 35 000 et 45 000 livres par an (entre 40 000 et 52 000 euros).

"Cette initiative permettra à la classe moyenne qui travaille dur de louer hors du secteur privé, ce qui signifie qu'ils pourront avoir de quoi économiser pour la caution", a expliqué la municipalité dans un communiqué publié le 18 septembre. "On ne pourra pas régler le problème du logement en claquant des doigts, on va faire tout ce qu'on peut pour aider les Londoniens pour qui payer le loyer est devenu difficile", poursuit la mairie de Londres. Les 500 premiers logements du programme devraient être construits dans le quartier de Hackney.

Publicité

The London Living Rent promises to help those getting priced out London (Photograph: Matthew Kirby)

Le programme London Living Rent promet d'aider les foyers qui ont des difficultés à rester à Londres. (© Matthew Kirby/Konbini)

 

À lire ->Pour sauver sa vie culturelle, Londres veut aider les artistes à se loger

Par Matthew Kirby, publié le 20/09/2016

Copié

Pour vous :