AccueilÉDITO

La Russie envisage d'interdire le tabac aux personnes nées après 2015

Publié le

par Bérénice Rebufa

(© Flickr / Creative commons / flickr.com/volver-avanzar !!!)

La Russie, qui durcit depuis quelques années sa politique de lutte contre le tabagisme, envisage d'interdire le tabac à tous ses citoyens nés après 2015. Une mesure radicale qui soulève des interrogations. 

© volver avanzar/Flickr/Creative Commons

La Russie, qui était il y a encore quelques années très en retard en matière de lutte contre le tabagisme, est en train de prendre de l'avance. Depuis la promulgation, en 2013, d'une loi antitabac interdisant notamment de fumer dans les lieux publics, le pays a vu le nombre de fumeurs diminuer très rapidement (de 41 % à 31 % en trois ans). Cependant, les consommateurs de tabac sont encore trop nombreux et la Russie songe à adopter une mesure radicale : interdire la vente de tabac à toute personne née après 2015.

Cette annonce du ministère de la Santé a été largement relayée par la presse anglophone, qui s'interroge sur la radicalité et la faisabilité de cette mesure tout en évoquant la probabilité du développement du marché noir. "Il y a aussi des préoccupations sur la qualité du faux tabac vendu au marché noir, qui pourrait devenir encore pire pour la santé publique", note The Independent. En réponse aux inquiétudes qu'a soulevées cette annonce, Nikolai Gerasimenko, membre du comité chargé de la santé au Parlement russe, a affirmé que "cet objectif est idéologiquement correct".

À voir aussi sur konbini :