AccueilÉDITO

En Russie, un robot autonome "s'échappe" et bloque la circulation

Publié le

par Thibault Prévost

© DR

À Perm, en Russie, un robot humanoïde autonome s'est retrouvé hors de son labo pendant une demi-heure, causant un embouteillage. Accident... ou pub gratuite ?

© DR

Le 15 juin, les automobilistes du centre-ville de Perm, métropole russe d'un million d'habitants à deux heures de vol de Moscou, ont croisé un truc suffisamment inhabituel pour s'offrir une célébrité aussi éphémère qu'instantanée sur les réseaux sociaux : tranquille, au milieu de la chaussée, une forme humanoïde blanche, montée sur roulettes et posée en plein milieu de la route. Pas de tournage en vue, pas de caméra cachée : il s'agissait bien d'un robot, appelé Promobot, qui aurait soi-disant échappé à ses créateurs.

Selon la version officielle de la start-up éponyme du robot, leur produit, qui serait conçu pour se balader de manière autonome, se serait "échappé" du complexe en profitant de la porte laissée ouverte par l'un des ingénieurs. Il aurait ensuite parcouru une cinquantaine de mètres en suivant son instinct robotique pour finalement s'immobiliser pendant une demi-heure au milieu de la chaussée et se laisser tranquillement photographier et filmer par la population locale, quand les indigène ne se contentaient pas de tout simplement l'éviter sans se poser de questions (après tout ils sont russes, ils en ont vu d'autres).

L'histoire, relayée par les médias locaux et parvenue jusqu'aux oreilles de la BBC, a quand même tout l'air d'une stratégie de communication au rabais, et même les médias russes ne tombent pas dans le panneau (merci Google Traduction). D'autant que le robot, censé être capable d'interagir avec les êtres humains, est avant tout conçu pour la diffusion de messages publicitaires. Et, au-delà de la petite cascade réalisée sur la voie publique, c'est peut-être ça le plus flippant. Cantonnée à des endroits précis (certes nombreux) de l'espace public, la pub est déjà assez invasive, mais si les panneaux publicitaires de demain prennent la forme de robots d'un mètre de haut qui se baladent dans les rues pour proposer à chacun une réclame ciblée, il sera vraiment difficile d'y échapper.

À voir aussi sur konbini :