AccueilÉDITO

La Russie veut envoyer un équipage 100% féminin sur la Lune

Publié le

par Ariane Nicolas

Six cosmonautes femmes ont commencé une expérience de confinement de huit jours en vue de cette expédition. 

Elles se sont enfermées mercredi 28 octobre et ne sortiront de leur confinement que huit jours plus tard. Six femmes cosmonautes russes ont entamé cette expérience en vue d'une expédition sur la Lune prévue pour 2029. L'idée derrière ce projet 100% féminin est d'étudier les comportements de ces femmes dans un espace clos et leurs relations entre elles.

L’expérience est divisée en deux étapes, selon le site Russia Beyond the Headlines. "Un séjour dans un objet hermétique, puis un autre dans une centrifugeuse à rayon court destiné à prévenir les effets négatifs de la microgravité." Au total, une trentaine d’expériences scientifiques sont prévues sur ces huit jours (psychologie, biologie, etc).

Sergueï Ponomarev, un des responsables de Lune-2015, précise en ces termes les contours de la mission :

Nous voulons recueillir un maximum d’informations sur la période initiale d’adaptation de l’organisme féminin aux conditions de vie dans un espace hermétique. Celui-ci possède une microflore différente et n’a pas de nouvelles souches. Ainsi, le système immunitaire entre dans une sorte d’hibernation. Mais nous ne savons pas comment ni quand (par à-coup ou progressivement) cela se produit.

La première femme dans l'espace était russe

Ce projet, en apparence féministe, présente quand même quelques relents machos. "J’aimerais vous souhaiter de ne pas avoir de conflits, mais comme on dit, dans une cuisine, deux femmes au foyer ont du mal à cohabiter", s'est ainsi amusé Igor Ouchakov, le directeur de l’Institut des problèmes médicaux-biologiques cité par RFI, reprenant un proverbe russe.

Pendant la conférence de presse, les scientifiques ont également dû répondre à des questions sur la difficulté de se maquiller et se coiffer dans l'espace, ou vivre sans hommes...

Lune2015

Reste que la Russie est un pays pionnier en matière d'égalité dans ce domaine. La première femme à avoir été envoyée dans l'espace était une Soviétique, en 1963. Depuis, seules trois autres cosmonautes ont voyagé par-delà l'atmosphère, ce que regrette d'ailleurs Sergueï Ponomarev.

Si la mission Lune-2015 semble bien engagée, de nombreux observateurs soulignent toutefois que la crise économique en Russie pourrait mettre à mal une telle ambition. L'horizon de cette mission, déjà repoussée à 2029, pourrait être de nouveau retardé.

À voir aussi sur konbini :