Finalement, le Royaume-Uni renonce à interdire le poppers

Le gouvernement britannique, qui avait passé une loi bannissant  certaines substances, en janvier dernier, a finalement retiré le poppers de la liste des produits interdits. 

Au plus grand désespoir de la communauté gay et des fêtards, le gouvernement britannique avait annoncé, au début de l'année, son intention d’interdire le poppers.

En effet, le 20 janvier, le Parlement a voté une loi sur les substances psychoactives, afin d’interdire certaines drogues jusqu’ici légales, comme le gaz hilarant. À cette occasion, il a rejeté l’amendement du Parti travailliste (centre gauche) qui proposait d’exclure le poppers des produits concernés.

Publicité

Mais le gouvernement est revenu sur sa décision et a finalement renoncé à interdire le poppers, quelques semaines avant l’application de la loi. C’est donc une petite victoire pour la communauté LGBT et pour les députés qui avaient essayé d’empêcher son interdiction en première instance.

UK Government pushes law to ban poppers

(© All Treatment)

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Publicité

À lire -> Au Royaume-Uni, le poppers sera bientôt interdit à la vente

Par Olivia Cassano, publié le 22/03/2016

Pour vous :