@https://www.instagram.com/p/BWJO3abgL0d/?taken-by=official_jayseanchou

Au Royaume-Uni, un jeune marié montre que l'"on peut être gay et musulman"

Il s’agirait d’une première au Royaume-Uni : un jeune musulman s’est marié avec son compagnon. À cette occasion, il a tenu à transmettre un message de soutien aux homosexuel-le-s musulman-e-s.

Jahed Choudhury est un jeune Britannique de 24 ans. Il serait le premier de sa confession religieuse à s’être marié avec une personne du même sexe au Royaume-Uni. Comme le raconte l’Express & Star, son homosexualité a longtemps été très dure à vivre. Né dans une famille musulmane très traditionnelle, il s’est senti comme le "mouton noir", "piégé" dans une situation insoluble. Parce qu’il préférait les défilés de mode au foot, il était harcelé à l’école : les élèves lui crachaient dessus, lui vidaient le contenu des poubelles sur la tête et l’insultaient. Cela a atteint un tel point que Jahed a un temps essayé de sortir avec une fille, a changé d’amis, pris des médicaments – allant même jusqu’à effectuer un pèlerinage allant de l’Arabie Saoudite au Bangladesh pour le ramener dans le droit chemin.

Publicité

Toutes ces initiatives n’ont fait qu’empirer sa situation et, identifié comme homosexuel, il n’a finalement plus été autorisé à entrer dans la mosquée dans laquelle il priait depuis quinze ans. On a tagué le mot "fag" ("pédé") sur sa porte, et des personnes musulmanes l’ont agressé dans la rue. Se sentant complètement ostracisé, il a fini par essayer de se suicider.

"Ouvertement gay et fier"

C’est après cette tentative de suicide qu’il s’est retrouvé à pleurer sur un banc dans la rue. Sean Rogan s’est alors approché pour lui demander si ça allait et, depuis, ils ne se sont plus lâchés. Ils ont rapidement emménagé ensemble, puis Jahed l’a demandé en mariage en juin dernier, après deux ans de relation. Leur mariage s’est tenu en petit comité, la famille de ce dernier ayant refusé de venir. Le couple était vêtu de tenues musulmanes traditionnelles, l’occasion de faire passer un message inspirant pour le jeune homme, qui revient de loin :

"Il s’agit de montrer aux gens que je m’en fiche. Ma famille […] pense que c’est une maladie que l’on peut soigner, et certains membres de ma famille continuent de l’appeler une phase. […] Je veux dire à toutes les personnes traversant la même chose que ce n’est pas grave – nous allons montrer au monde entier que l’on peut être gay et musulman."

Publicité

Jahed souffre encore d’un trouble de stress post-traumatique, l’empêchant de travailler et d’être seul avec des gens. Mais il compte bien continuer à vivre sa vie, et assumer son couple. Après sa lune de miel, il a confié au Huffington Post que sa famille le soutenait désormais (en particulier sa mère), et qu’il était maintenant heureux, "ouvertement gay et fier".

Par Mélissa Perraudeau, publié le 11/07/2017

Pour vous :