Le Royaume-Uni interdit certaines pratiques sexuelles dans les films X

Fessées, éjaculation féminine, coups de fouet… Fini l'ère du porno débridé au Royaume-Uni pour les films X disponibles en VOD. Le "Règlement relatif aux services de médias audiovisuels 2014" amende la loi sur les communications de 2003.

Au même titre que les films X vendus dans les sex shops, les films pornos diffusés sous forme de vidéo à la demande (VoD) devront désormais respecter certaines règles.

Des règles imposées par le British Board of Film Censors (BBFC), organisme qui répertorie les films, les jeux vidéo ou encore les programmes de télévision au Royaume-Uni dans des catégories allant de "tout public" à "interdit aux moins de 18 ans". Comme le souligne The Independent, seule la diffusion de créations britanniques est visée, la diffusion de vidéos étrangères est, quant à elle, autorisée.

Publicité

SadoMasochisme

Voilà la liste des pratiques, s'apparentant surtout au sadomasochisme, qui ne seront plus acceptées:

- La fessée

Publicité

- Le coup de canne

- Le fouet

- "La pénétration avec tout objet associé à de la violence où pouvant causer des blessures corporelles"

Publicité

- L’ondinisme (uriner sur son/sa partenaire)

- L’éjaculation féminine

- Des abus physiques ou verbaux (peu importe s’ils sont consentis)

Publicité

- Le facesitting (s'assoir sur le visage de son/sa partenaire)

- La strangulation

- Le fist-fucking (enfoncer son poing dans le corps de son/sa partenaire)

Une législation "absurde et surréaliste"

Les trois dernières pratiques présentent, selon le BBFC, un danger de mort. Si l'acte est consenti, pourquoi la politique devrait-elle se mêler d'initiatives arbitraires? Pour Itziar Bilbao Urrutia, productrice de porno féminin, cette "nouvelle législation est absurde et surréaliste". "Qu'est-ce qui est si dangereux dans le facesitting?", clame-t-elle à Vice UK. "C'est une activité inoffensive, renchérit-t-elle, que les actrices, y compris moi, font de toute façon entièrement habillées".

Son pouvoir est symbolique : les femmes sont au-dessus, inatteignables.

Une autre question se pose: pourquoi interdire l'éjaculation féminine et pas celle masculine? Avec l'interdiction de cette pratique, le gouvernement britannique empêche non seulement la femme d'exprimer librement sa sexualité mais jette également sur elle un regard obsolète.

Bien décidé, le gouvernement de David Cameron restreint petit à petit l'accès aux films pornographiques. Son objectif: protéger les enfants. En janvier 2013, les fournisseurs d'accès principaux se sont déjà vus obligés d'activer par défaut des filtres parentaux.

Par , publié le 03/12/2014

Copié

Pour vous :