AccueilÉDITO

À Long Beach, un crew de Californiennes fait renaître le roller de ses cendres

Publié le

par Naomi Clément

Porté par les femmes de la Moxi Skate Team, le patin à roulettes trouve aujourd'hui un second souffle.

Les cinq membres fondatrices de la Moxi Skate Team. (© YouTube/Great Big Story)

En 1978, le maire de Los Angeles, Tom Bradley, décrit Venice Beach comme "la capitale mondiale du patin à roulettes". Et pour cause : à cette époque, la promenade de béton qui longe ce quartier bordé par l'océan Pacifique est quotidiennement envahie par une horde d'hommes, de femmes et d'enfants qui se réunissent, juchés sur leur huit roues, pour dévaler frénétiquement les kilomètres. Nombreux sont d'ailleurs les photographes à avoir documenté cette scène, comme en témoignait le site Shock Blast en 2012.

Malheureusement, l'effervescence finit rapidement par retomber : dans les années 1990, le patin à roulettes est largement délaissé au profit de la commercialisation massive des Rollerblade, dont les quatre roues alignées en une seule rangée séduisent petits et grands.

"Grâce au patin, nous partons à la poursuite de nos rêves"

Malgré cette évolution, le patin à roulettes n'a jamais cessé de faire des adeptes en Californie. À Long Beach, la Moxi Skate Team, un crew de patineuses exclusivement féminin, a d'ailleurs choisi de remettre au goût du jour le roller quad. Depuis quelques années, ces Américaines confectionnent des patins old school aux couleurs flamboyantes, qu'elles vendent dans leur boutique baptisée Moxi Roller Skates.

Surtout, elles prennent d'assaut les rues et autres skateparks, à grands renforts de backflips acrobatiques, dans le but de propager leur amour de cette pratique, redorant au passage le blason de la discipline. Aujourd'hui, la team compte 21 membres à travers le monde, des États-Unis à l'Australie en passant par l'Angleterre et la France, où patine la jeune Mathilde Monneron.

Récemment interrogée par Great Big Story, Michelle Steilen, la fondatrice de la Moxi Skate Team, décryptait :

"Le patin à roulettes était vraiment, vraiment important jusqu'à ce que je naisse, époque à laquelle il a commencé à décliner avec l'arrivée des Rollerblade. À partir de ce moment-là, on a tout simplement cessé d'innover en matière de patin à roulettes.

L'objet a recommencé à attirer l'attention avec le développement du roller derby. L'industrie a alors commencé à concevoir des patins plus performants, faits pour la vitesse. Mais les patins que nous créons avec Moxi Roller Skates sont davantage tournés vers la stabilité, ce qui nous permet d'assurer l'atterrissage de backflips, par exemple.

Il y a encore une poignée d'années, les femmes ne faisaient pas ce genre de figures en patins. Et maintenant, voyez où nous en sommes ! Je suis vraiment impressionnée de voir ce que mon corps peut me permettre de faire aujourd'hui. Grâce au patin, nous partons à la poursuite de nos rêves, de ce superbe sentiment d'être en vie. [...] Avec ces femmes, j'ai vraiment l'impression d'être en vie."

À voir aussi sur konbini :