Vidéo : si le robot martyrisé de Google pouvait parler, ça donnerait ça

"Fuuuuuuuuck !"

Le 25 février dernier, on vous parlait du robot dernier cri de Google. Nommé Atlas, on le voyait, à travers une vidéo qui faisait peine, galérer dans la neige, ouvrir des portes fébrilement et, surtout, se faire embêter par un employé de la société Boston Dynamics, un centre de recherche détenu par Google. Impossible pour lui de ranger tranquillement sa boîte.

Publicité

Pendant des secondes embarrassantes, ce robot de 1,75 mètre, pour 81 kilos, se faisait ainsi martyriser. Un internaute a eu la bonne idée de lui donner la parole. Entre des ""alright", "fuck", "ahhhhh" et autres "damn it", le résultat est une vidéo qui humanise avec humour une intelligence artificielle dont la maîtrise de son environnement impressionne.

Par Louis Lepron, publié le 05/03/2016

Pour vous :