Rice Bucket Challenge, la réponse des Indiens au Ice Bucket Challenge

Devenu le phénomène viral le plus important de l'été 2014, le Ice Bucket Challenge connaît désormais une version indienne, le Rice Bucket Challenge.

Publicité

Si jamais vous n'avez toujours pas entendu parler du Ice Bucket Challenge – ce qui paraît presque impossible étant donné qu'on ne voit que ça sur les réseaux sociaux depuis dix jours,  il s'agit de relever un défi, celui de se verser un seau d'eau glacé sur la tête et/ou de faire un don à l'association ALS qui lutte contre la maladie neurodégénérative de Charcot. Mark Zuckerberg, Bill Gates, Dave Grohl et bien d'autres personnalités ont accepté de relever ce challenge parce qu'en plus de servir une bonne cause, c'est drôle.

Avec plus de 1,2 millions de vidéos sur Facebook entre le 1er juin et le 13 août et plus 2,2 millions de mentions Twitter depuis le 29 juillet selon le New York Times, le succès est énorme, surtout aux États-Unis, auprès des stars mais aussi des gens "normaux".

Publicité

Au lieu de gaspiller de l'eau, donnez du riz !

On peut alors se poser la question : si tout le monde fait vraiment un don ou si, ce qui au départ est à destination d'une bonne cause, n'est pas devenu simplement un jeu, tant les vidéos grotesques se multiplient sur le web.

Vient ensuite une autre question : combien de litres d'eau ont été gaspillés en contre-partie ? C'est notamment une des raisons pour laquelle la journaliste indienne Manju Latha Kalanidhi a décidé de reprendre le concept à succès, en l'adaptant à la sauce locale. Impossible pour autant de faire la même chose en Inde où l'eau potable est un luxe dans certaines parties du pays, il fallait donc trouver une alternative. Interviewée par Quartz, elle explique ce qu'elle a appelé le Rice Bucket challenge :

L'idée de se mouiller avec de l'eau glacée, en hurlant, et ensuite de télécharger l'étrange vidéo paraissait absurde. Je voulais faire quelque chose de local, qui a du sens sans rien gaspiller. Alors le riz est remplacé par l'eau.

Publicité

Pas question pour autant de se verser les grains de riz sur la tête comme Miley Cirus, mais plutôt de les donner, cuits ou non, à une personne qui en a besoin, "un enfant défavorisé, un vendeur de légumes, votre femme de ménage, un chauffeur, un gardien, un orphelin, etc.", puis de partager la photo ou vidéo sur les réseaux sociaux. En effet, selon le Global Hunger Index, l'Inde se situe à la 63ème place de l'indice de la faim, une situation "alarmante" rapporte le journal The Hindu.

Créée hier, le 24 août, la page Facebook dédiée à ce concept a déjà plus de 15 000 likes et le hashtag #RiceBucketChallenge regroupe quelques photos. Si le résultat n'est pas aussi spectaculaire que le Ice Bucket Challenge en vidéo, elle espère que des personnes joueront le jeu, ce qui permettra de nourrir plusieurs personnes. Même si le problème dans ces défis c'est qu'ils sont souvent très éphémères, ils permettent néanmoins de porter sur la scène médiatique des sujets importants.

Publicité

Par Anaïs Chatellier, publié le 25/08/2014

Pour vous :