AccueilÉDITO

"Ribcage Bragging" : la dernière tendance malsaine est de montrer ses côtes saillantes sur Instagram

Publié le

par Justina Bakutyte

Après le thigh gap, une nouvelle mode qui fait l’éloge de la maigreur est en train d’apparaître sur les réseaux sociaux.

A post shared by Bella Hadid (@bellahadid) on

Ah, quel bonheur d’être une femme ! On a parfois le sentiment d’être née avec une condition médicale qui nous dicterait ce que l’on doit penser, dire, faire, ressentir, manger, à quoi on doit ressembler, quel sport on doit pratiquer et combien on doit être payée.

Et si la majorité de ces "règles" nous sont dictées par la société et plus précisément par la société patriarcale, on ne peut pas nier que certaines sont auto-imposées. De temps en temps, une nouvelle tendance apparaît, comme le fameux thigh gap (l’écart entre les cuisses), l’ab crack (la fente entre les abdominaux) ou le bikini bridge (l’espace entre le bas de maillot de bain et le ventre en position allongée), qui "objectifie" les femmes en fonction de leur look et de leur physique. Et le pire dans cette histoire, c’est que ce sont les femmes elles-mêmes qui lancent ces tendances et les propagent.

Le dernier exemple en date de ces modes déroutantes est le Rib Cage Bragging ("être fière de montrer ses côtes").

Ribcage Bragging : montrer les os de ses côtes est à la mode sur Instagram. Ce n’est pas sain, il faut que les célébrités arrêtent cette tendance.

Le Ribcage Bragging repose donc sur l’idée d’être fière d’exhiber sa cage thoracique. Plus elle est visible, et plus on est censée être sexy. Même si on ne peut pas qualifier cette tendance d’irréaliste car elle peut concerner pas mal de monde, force est de reconnaître qu’il s’agit une fois encore de promouvoir la maigreur.

Évidemment, la minceur n’est pas quelque chose dont il faut avoir honte et qu’il faut cacher. Cependant, il n’est pas question ici de ventre plat et d’abdominaux, qui sont des objectifs que tout le monde ou presque peut atteindre grâce au sport. À moins d’être né comme ça, la seule façon d’avoir des côtes proéminentes est de suivre un régime drastique, ce qui peut mener à des troubles alimentaires sérieux.

A post shared by Rita Ora (@ritaora) on

Cette tendance semble s’inspirer des célébrités connues pour partager massivement des photos de leur corps mince en bikini sur les réseaux sociaux. La mannequin Bella Hadid, la chanteuse britannique Rita Ora et Kourtney Kardashian sont par exemple mentionnées comme étant à l’origine du Ribcage Bragging.

En partageant des images d’elles toutes côtes dehors, ces influenceuses ne réalisent pas l’impact qu’elles ont sur celles qui les suivent et rêvent de leur ressembler. Pour l’instant le hashtag #ribcagebragging ne donne pas beaucoup de résultats sur Instagram. Mais il suffit de taper #thínspo (contraction des mots "thin", mince, et "inspiration") avec un accent, car l’application a banni ce terme, pour découvrir tout un tas de photos effrayantes.

Heureusement, il existe un mouvement qui prend le contre-pied de celui-ci, avec des hashtags comme #effyourbodystandards ("on emmerde vos standards de beauté") et #beautybeyondsize ("la beauté au-delà de la taille").

A post shared by Thinspo (@t.hxn) on

A post shared by DM me anytime 🙂 (@lbsandkgs) on

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :