AccueilÉDITO

Grâce à cette cuisine robot, il sera bientôt possible de manger vite et bien

Publié le

par Juliette Geenens

Des étudiants en génie mécanique du MIT, à Boston aux États-Unis, peuvent se vanter d'avoir inventé une cuisine robotisée qui prépare des repas équilibrés, en moins de cinq minutes. 

À la pause déjeuner au travail, ou à la fac, on se laisse vite tenter par ce qu'il y a de moins cher, et de plus rapide à manger. Du classique jambon-beurre au fast-food à emporter, le problème est qu'il est compliqué d'associer rapidité et nourriture saine.

Mais grâce à Kale Rogers, Michael Farid, Braden Knight et Luke Schlueter, quatre étudiants américains en ingénierie mécanique du Massachussets Institute of Technology (MIT), cela pourrait bientôt être de l'histoire ancienne. Ils ont mis au point une sorte de petite cuisine, entièrement robotisée et automatisée, qui prépare des plats équilibrés, en un rien de temps.

Baptisée Spyce Kitchen, cette invention, qui pourrait bien, selon Slate, "révolutionner les fast-food", a valu aux quatre futurs ingénieurs le prix Lemelson-MIT dans la catégorie "Eat it", cette année. Ce resto-robot présente une multitude d'avantages et, surtout, une véritable et tangible alternative aux snacks et aux fast-food.

Manger de tout, du bon, et rapidement

Malgré ses petits deux mètres carrés de superficie, la Spyce Kitchen serait capable de produire la moitié de ce que cuisine un fast-food moyen par jour, rapportent les quatre créateurs à Tech Insider. En moins de cinq minutes, l'appareil, muni d'un réfrigérateur, un lave-vaisselle, des plaques de cuisson et un "chef robot", peut préparer des repas à base d'aliments frais à disposition des utilisateurs. Les usagers n'ont qu'à faire leur choix à partir d'une appli mobile et sur tablette. Sauces, ingrédients, viandes, accompagnements, tout est personnalisable.

Les jeunes inventeurs ont pour ambition de "rédefinir le sens du fast-food," déclarent-il, toujours à Tech Insider. Pour découvrir le fonctionnement de la Spyce Kitchen, voici une démonstration en vidéo :

À voir aussi sur konbini :