Une Australienne rescapée de l'attentat de Nice retrouve son sauveur

Adelaide est australienne. Elle se trouvait sur la promenade des Anglais le 14 juillet dernier, Patrick l'a veillée et est restée avec elle pour attendre les secours.

Retrouvailles entre Adelaide et Patrick, dimanche 28 août (© Sunday Night - The Seven Network)

Le 14 juillet à Nice, Adelaide a été percutée par le camion qui a fait 86 morts. Alors qu'elle est blessée, Patrick Sergent, un Niçois de 40 ans, va la veiller, la rassurer et la transporter dans le hall d'un hôtel avant que les secours la prennent en charge. Il ira ensuite lui rendre visite tous les jours à l'hôpital jusqu'à ce que ses parents viennent la retrouver en France. L'émission australienne Sunday Night a réuni à nouveau, dimanche 28 août, Adelaide et Patrick. La mère de la jeune femme pense que ces retrouvailles sont "essentielles" pour aider sa fille à aller de l'avant.

Publicité

"Le début d'une amitié éternelle"

Publicité

Minerve autour du coup et cicatrices encore visibles, Adelaide est avec ses proches quand Patrick débarque par surprise. Il est chaleureusement accueilli par la famille, le père d'Adelaide se dit heureux de pouvoir "le remercier en vrai". Quant à Adelaide, très étonnée de voir le Niçois qui l'avait accompagnée après l'attentat, elle est avant tout contente qu'il puisse "voir qui [elle est] réellement, car ce n'était pas vraiment [elle] à Nice".

Si les musiques et le montage augmentent le pathos de la situation, ces retrouvailles soulignent l'entraide et la générosité dont peuvent faire preuve des inconnus dans des situations chaotiques, et les liens qui se tissent d'un continent à un autre. "Cette rencontre sera l'opportunité de rapprocher nos deux nations l'une de l'autre", écrit Patrick dans le discours qu'il a préparé pour l'occasion, pour lui, c'est "le début d'une amitié éternelle".

Par Salomé Vincendon, publié le 30/08/2016

Copié

Pour vous :