AccueilÉDITO

"Repasser ses chemises", le conseil minceur hallucinant de Cosmopolitan

Publié le

par Sophie Laroche

Quand la presse féminine traditionnelle joue la carte du sexisme.

Alors que les initiatives de médias féministes se multiplient sur tous les supports, des magazines, aux podcasts en passant par les newsletters, offrant un espace de parole plus large aux femmes, mettant en lumière des parcours divers et diffusant un message d'empowerment, ce concept semble complètement échapper à certains magazines de la presse féminine traditionnelle. C'est notamment le cas du magazine Cosmopolitan, qui, dans ce qui pourrait être un classement publié en 1970, a semblé bon de conseiller à ses lectrices de repasser les chemises de leurs compagnons afin de perdre des calories.

C'est la militante féministe Daria Marx, membre du collectif luttant contre la grossophobie, Gras Politique, qui a dénoncé cet article via un post Facebook. Cette dernière fut suivie de nombreux internautes qui se sont eux aussi insurgés contre ce classement paru le mardi 21 mars, et dans lequel Cosmopolitan établissait la liste des 9 astuces pour maigrir vite sans s'en rendre compte. Parmi les éternelles injonctions à se mettre au sport, à manger mieux ou à consommer (en achetant des assiettes et des chaussures), on retrouve aussi ce conseil bien particulier : "à condition de bien contracter les fesses et les abdos". C'est d'ailleurs "30 calories qui s'envolent et lui qui est tout content".

Un sexisme ancré dans les mécanismes d'écriture et d'édition que rien ne semble bouleverser. Il y a quelques semaines, à l'occasion du 8 mars et de la journée internationale du droit des femmes, le magazine Glamour avait publié un édito controversé dans lequel la rédactrice en chef, Céline Perruche, opposait les féministes, dénigrant l'attitude "agressive" de certaines pour prôner un vision plus "souriante et douce" du féminisme.

À voir aussi sur konbini :