AccueilÉDITO

Battu par une femme aux législatives, ce député UDI lâche une remarque bien sexiste

Publié le

par Virginie Cresci

"Je ne pense pas qu’elle aura le temps de faire sa lessive et d’emmener ses enfants à l’école", a dit François Rochebloine, député sortant UDI dans la Loire, qui a perdu dimanche face à une candidate LREM. Classe.

Dimanche dernier, François Rochebloine, député sortant de L’Union des démocrates et indépendants (UDI) dans la 3e circonscription de la Loire, a mal digéré sa défaite. Et pour cause, réélu cinq fois, M. Rochebloine siégeait à l’Assemblée nationale depuis 1989. Alors, quand il a appris sa défaite au second tour des législatives face à Valéria Faure-Muntian, candidate de La République en marche, 32 ans et chargée de clientèle en assurance, François Rochebloine a vu rouge.

Au lieu de critiquer son adversaire victorieuse avec des arguments politiques, il s’en est pris à la vie privée de la nouvelle députée, n’hésitant pas à faire preuve d’une misogynie affichée. Au micro de France Bleu Saint-Étienne-Loire, François Rochebloine a d’abord dressé un procès en incompétence à celle qui l’a battu. "Le problème, c’est sa compétence", a-t-il fustigé. "J’ai eu l’occasion de débattre à quatre reprises avec elle, ce n’est pas la compétence qui a gagné, désolé de le dire comme ça", a expliqué l’ancien député de 71 ans, pas vraiment content de partir à la retraite.

Heureusement que sa femme s'occupait des enfants…

François Rochebloine a alors dégainé l’argument massue du bon vieux patriarche qui a sacrifié sa vie privée au profit de son engagement politique. "J’étais disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept et 365 jours par an, au détriment de ma vie familiale," a clamé le pauvre homme. Tout ça bien évidemment grâce à sa femme, qui s’occupait des tâches ménagères et des enfants. "J’avais la chance d’avoir une épouse qui m’a bien accompagné", a-t-il assuré. On s’en réjouit.

Au sujet de sa concurrente, il a affirmé : "Je ne pense pas qu’elle aura le temps de faire sa lessive et d’emmener ses enfants à l’école, comme elle m’a dit qu’elle était une personne normale." Pourtant, Valéria Faure-Muntian a un mari. Mais pour François Rochebloine, un mari "normal" – si tant est que cela existe – ne doit sûrement pas emmener ses enfants à l’école.

Fair-play, la nouvelle députée n’a pas contre-attaqué. "Moi, je reste respectueuse", a répondu Valéria Faure-Muntian sur France Bleu Saint-Étienne-Loire. Désormais, François Rochebloine, débarrassé de sa fonction de parlementaire, va enfin pouvoir faire sa lessive, et on s’en réjouit.

À voir aussi sur konbini :