Cette BD géante démontre l'ampleur du réchauffement climatique

Le dessinateur américain Randall Munroe résume en une frise chronologique pourquoi le réchauffement climatique n'a rien de naturel.

climat

Le réchauffement climatique n'aurait rien d'inquiétant puisqu'il s'agit d'un phénomène entièrement naturel, cyclique, observé aussi loin que remonte l'histoire de notre planète : voilà ce que braillent les climatosceptiques, sûrs de leur fait, lorsqu'on tente de leur expliquer que d'ici un siècle, si l'espèce humaine continue à faire n'importe quoi, leur ferme pourrait se trouver au fond de l'Atlantique. Un argumentaire à moitié vrai : oui, la Terre a connu d'incessantes fluctuations de climat, d'amplitudes parfois gigantesques. Mais celle que nous connaissons maintenant a tout du désastre total.

Publicité

Habitué à trancher dans le vif de la pseudo-science, Randall Munroe – le génial dessinateur derrière le webcomic XKCD s'est attaqué de front à l'argument pseudo-scientifique en déployant, le temps d'une immense case, l'histoire de la Terre et de ses soubresauts climatiques. Il s'en est passé, des trucs, en 22 000 ans : périodes glaciaires intenses recouvrant Boston de glace, fontes des pôles, modification d'orbite.... Si les humains peuplaient alors un monde quatre degrés plus froid que celui que nous connaissons actuellement, le CO2 a commencé à jouer les radiateurs il y a 15 000 ans, entraînant la planète dans un patient processus de réchauffement.

Mais si l'épisode le plus chaud a vu la température terrestre augmenter d'un demi-degré – par rapport à la moyenne 1961-1990 –, les prévisions actuelles annoncent une augmentation de quatre degrés d'ici 2100. Du jamais vu dans l'histoire d'homo sapiens. Les études qui fleurissent ne sont pas catastrophistes, elles sont simplement réelles : l'Anthropocène sera quoi qu'il arrive une ère de réchauffement planétaire sans aucun précédent.

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 14/09/2016

Copié

Pour vous :