AccueilÉDITO

Sur Twitter, le dérapage de François Hollande à propos du choix de l'orientation sexuelle

Publié le

par Charles Carrot

Après avoir sous-entendu qu'on pouvait "choisir" son orientation sexuelle, le Président de la République a dû faire face à quelques réactions logiquement outragées.

Le tweet (vite supprimé) de François Hollande

Ce lundi 13 juin, François Hollande a dû faire face aux réactions justement indignées de quelques twittos : cherchant à rendre hommage aux victimes de la tuerie d'Orlando, notre Président de la République a lâché une grosse bêtise au passage.

Il commençait pourtant bien ("L'effroyable tuerie homophobe d'Orlando a frappé l'Amérique et la liberté") quand soudain BIM, cafouillage et dérapage non contrôlé sur la Rainbow Road ("la liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie"). Ce qui a logiquement révolté une partie de Twitter :

L'analyse politique n'a pas tardé à se faire sentir, avec une remarque plutôt juste :

https://twitter.com/Julien_lgr/status/742353972145586178?ref_src=twsrc%5Etfw

Et, campagne électorale US oblige, on ne pouvait décemment pas échapper à quelques références au récent clash Twitter entre Donald Trump et Hillary Clinton (le fameux "Delete your account") :

Supprimer, c'est ce que les CM du Président ont fini par faire avec le tweet incriminé, sentant sans doute que la faute de com allait sévèrement leur retomber dessus. Manque de bol, Hollande l'avait dit pour vrai, au cours d'une déclaration à l'Ambassade des États-Unis immortalisée notamment par France TV Info :

Pour calmer le jeu, un nouveau tweet mieux formulé est donc arrivé quelques minutes plus tard :

Il s'agit probablement du fond de la pensée de Hollande, mais c'est un peu trop tard, François, le mal est déjà fait. Peut-être aurait-il dû rester dans la simplicité et s'inspirer de Bertrand :

Une chose est sûre, le camp des partisans d'une fonction "modifier" sur Twitter grossit de jour en jour...

C'est vrai que ça éviterait bien des soucis.

À voir aussi sur konbini :