Quelle attitude adopter lorsqu'on reçoit un cadeau de merde à Noël ?

Le Sociologue a la réponse à cette question existentielle, qu'on s'est toutes et tous posée au moins une fois dans notre vie. 

Dans un monde idéal, Noël c’est un moment de partage et d’amour en famille. C’est bien souvent le moment de chopper des GROS CADEAUX qui font TROP PLEZ :

Sociologue1

(Le Sociologue / Konbini)

Publicité

Malheureusement, parfois Noël ne vous offre pas cette Playstation 4 ou ce jambon de Bayonne. Parfois Noël préfère simplement vous offrir une chemise Desigual ou encore le coffret collector de la filmographie de Francis Huster. Terrible histoire quand on sait que votre bienfaiteur est un membre de votre famille censé vous aimer. 

Comment survivre à cette terrible épreuve ? Voici l’analyse de Steeve le BOGOSSE.

1) Comprendre l’épreuve du cadeau de merde à Noël : le décryptage de Steeve

La découverte d’un cadeau de merde à Noël se déroule généralement en 3 étapes marquantes :

Publicité

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Puis :

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Publicité

Et enfin :

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Vous avez beau regarder le cadeau sous tous les angles, le doute n’est malheureusement plus permis : il s’agit bel et bien du coffret collector de l’intégral 4 DVD de Patrick Timsit. Vous espériez que ce Noël rattrape un peu le coup, mais non : cette année 2015 aura donc été merdique jusqu’au bout.

Publicité

Eh oui, mes amis, cette offrande inopportune présente vraisemblablement tous les symptômes d’un véritable cadeau de merde à Noël :

  • L’observation de l’objet dénudé de son emballage ne provoque absolument aucune forme de plaisir ou de joie.
  • L’objet fait naître une forte envie de frapper la petite gueule de connard de votre bienfaiteur.
  • Enfin, comble de la supercherie, l’objet présente une absence totale d’opportunités de revente sur Ebay a posteriori tellement c’est de la merde.

2) Le dilemme de la famille

Afin de mieux se représenter mathématiquement la douleur qui vous est causée, Steeve a tracé ci-dessous la fonction bilinéaire "cadeau de merde" qui modélise l’ascenseur émotionnel lié à la découverte d’un cadeau de merde à Noël.

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Comme vous pouvez le constater, le désespoir domine après un cadeau de merde. Or les solutions classiques pour contrer son malheur comme poser un front à la personne responsable de ce cadeau de merde pourraient installer une sale ambiance puisqu’il s’agit d’un membre de votre famille. C’est tout le dilemme.

Qui plus est, il y a de fortes chances que ce "parent" espérait que ce Blu-Ray du film Kidon featuring Kev Adams, que le dernier album de Zaz ou encore que cette casquette de la marque Rivaldi vous ferait plaisir***. On touche ici au fond du problème : même en montrant des réticences à exprimer de la joie au vu de votre cadeau, ça serait un peu comme dire à Jean-Louis :

Où est passé l’amour que tu me dois Jean-Louis ? Hein ?? Bordel, à quel moment t’as cru que la vie était si longue qu’elle me permettait d’envisager de passer 4 heures devant l’intégral de Patrick Timsit ? Tu as des goûts de chiotte Jean Louis. Tu es à l’image du cadeau que tu m’as offert : une sombre merde sans ambition !

Là encore, sale ambiance :/

*** Vous noterez que le cadeau de merde peut prendre de multiples formes #prudence.

3) Comment réagir face à cette situation pernicieuse où vous semblez perdant sur toute la ligne ?

Devant ce qui apparaît comme une impasse, dois-je simplement choisir de fermer ma gueule et accepter le sort tragique que ce Noël m’a réservé…? Eh bien je dis NON les amis ! SOYONS frondeurs et battons nous pour notre bonheur. Voici donc mes solutions 😉 !

Solution A : simuler un infarctus

Cela peut être un bon moyen de fuir momentanément le regard inquisiteur de votre bienfaiteur et éviter d’avoir à répondre à la question "Ca te plait ?". Malheureusement vous ne faites que retarder l’échéance. En effet, les probabilités sont fortes pour que Jean Louis débarque après coup dans votre chambre d’hôpital afin de regarder le DVD de Patrick Timsit ensemble pour vous aider à "tenir le coup". Ce qui vous mettrait dans l’embarras le plus total.

Solution B : mentir et remercier la personne chaleureusement avant d’opérer une vengeance tactique et rapide

Oh non fallait pas, merci vraiment ! Cette casquette de la célèbre et prestigieuse griffe RG512, c’est vraiment trop de bonheur ! Tu as vraiment vu clair en moi, c’est exactement ce qu’il me fallait. MERCI JEAN LOUIS !

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Le fait de se voir offrir cet insupportable couvre-chef amène forcément une vengeance. Empruntez donc le portable de votre oncle Jean-Louis en prétextant ne plus avoir de batterie pour appeler votre meuf, puis envoyez discretos le texto suivant à son patron :

Joyeux Noël grosse merde, je te hais et j'ai baisé ta femme.

Jean-Louis devrait ainsi se retrouver au chômage. Un geste doublement héroïque, étant donné qu’au chômage, il n’aura plus les moyens de financer de prochains cadeaux de merde. Vous sauverez des vies. Bravo! #astuce

Solution C : aller dire au fils de Jean Louis qui a 6 ans (votre cousin) que le Père Noël est mort car Jean Louis l’a tué

Cette tournure métaphorique mettra Jean-Louis dans l’obligation de se justifier auprès de son fils sur la non-existence du Père Noël. Héhé. Alors Jean-Louis, qui de nous deux passe le plus mauvais Noël ??? C'EST QUI LE PATRON ?

Socio7

Solution D : œil pour œil, cadeau de merde pour cadeau de merde

Plus subtile, attendez patiemment le prochain Noël pendant un an et achetez lui un bon gros cadeau de merde. Genre cette chemise ou le coffret Bonus DVD du film Les Seigneurs. N’oubliez pas de sourire et de lui demander si ça lui plaît. Savourez votre victoire en ponçant du foie gras à foison.

La vengeance est un foie gras qui se mange froid. LOL.

Solution E : créer la gène inversée

La solution ultime. Vengez-vous immédiatement via une technique bien connue du transfert de gènes entre deux corps : séchez vos larmes, puis regardez votre bourreau droit dans les yeux après avoir ouvert son cadeau de merde. Et dîtes lui simplement avec un sourire :

En fait je l'ai déjà. Désolé Jean-Louis.

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Jean-Louis s’en voudra terriblement d’avoir manqué d’originalité. Il passera un sale quart d’heure américain. Bien fait pour sa gueule !

4) Conclusion

Lorsque vous recevez un cadeau de merde, vous avez un peu l’impression que le Père Noël a décidé de passer sa gastro sur votre crâne. Sans parler des conventions familiales qui vous obligent à jouer un personnage hypocrite : "Mille mercis cher oncle, l’album de Maitre Gims, c’est exactement ce que je voulais !"

Cessons ces manières et vengeons nous subtilement. On ne déconne pas avec les GRO KDO de Noël. ALLEZ JOYEUX NOEL LES AMIS et n’oubliez pas qu’au Pakistan, ils ne reçoivent qu’une orange.

PS.

Si jamais vous voulez être sûr de faire plaisir, je vous propose ce recueil de littérature contemporaine qu’est L’Art de la drague 2.0 pour 3 euros. Un placement de produit discret et bien négocié 😉

Retrouvez Le Sociologue sur son blog, sa page Facebook et Instagram

(Le Sociologue / Konbini)

(Le Sociologue / Konbini)

Par Le Sociologue, publié le 24/12/2015

Copié

Pour vous :