Les Femmes d’Alger (Version O) de Picasso, censuré par Fox News

Fox News : "Picasso, couvrez-moi ces seins que je ne saurais voir !"

Au moment de présenter la toile de Picasso, Les Femmes d’Alger (version O), dans leur journal télévisé, Fox 5 a floûté les seins présents sur le chef-d'œuvre du maître cubiste espagnol. Depuis, la révolte gronde contre le conservatisme toujours plus ignorant de la chaîne américaine.

Capture d'écran de la chaîne américaine Fox News, lundi 11 mai.

Lundi 11 mai, dans la prestigieuse maison de vente aux enchères Christies, Les Femmes d'Alger (Version O) de Picasso devenait le tableau le plus cher de l'histoire pour 179,3 millions de dollars. L’œuvre, adjugée en seulement onze minutes, a été en partie censurée à l’antenne de Fox News.

Publicité

Les seins des courtisanes représentées sur la toile ont été honteusement floutés dans un reportage sur Fox 5. Leurs poitrines sont pourtant peu suggestives : six ronds blancs, bleus, jaunes et rouges, soulignés au cerne épais, et troués chacun d'une tâche noire rondouillarde.

Aussi, le quotidien britannique The Independent remarque que la barre du titre du reportage est stratégiquement placée pour cacher d'autres parties de l'œuvre. Encore plus désespérant, le censeur anonyme de la chaîne a oublié deux paires de fesses et un vagin placés au centre du tableau.

La version "O" de la série "Les Femmes d'Alger", de Pablo Picasso (1955). ESTATE OF PABLO PICASSO/ARTISTS RIGHTS SOCIETY (ARTS). NEW YORK

La version "O" de la série "Les Femmes d'Alger", de Pablo Picasso (1955). ESTATE OF PABLO PICASSO/ARTISTS RIGHTS SOCIETY (ARTS). NEW YORK

Publicité

#Freethenipple et la riposte des internautes

De nombreux internautes américains sont immédiatement montés au créneau et ont relayé cette décision à travers le hashtag #freethenipple ("libérez le téton"), utilisé pour dénoncer les censures contre la nudité féminine, pratiquées sur Facebook. Récemment, le réseau social allait jusqu'à supprimer des photos de mères allaitant leur enfant pour cause de nudité.

Le Monde révèle que même le critique d'art du New York magazine, Jerry Saltz, s'en est ému sur Twitter : 

À quel point les conservateurs et Fox News sont-ils sexuellement perturbés ? Ils ont "flouté" certaines parties du tableau de Picasso. #EspritsMalades

Publicité

Contente de voir que Fox News protège son audience de l'esprit tordu de Picasso. On ne voudrait pas effrayer les enfants.

Publicité

Pour Fox News — Un homme qui brûle vif = o.k. pour être diffusé. Un dessin abstrait de seins = oh quelle horreur!

Une chose est sûre, après les prétendues "no-go zones", le traitement des émeutes raciales aux États-Unis, de l'info en général et maintenant de la culture, personne ne sait où s'arrêtera la chaîne néo-conservatrice. Et les excuses du média américain pèsent peu.

Par , publié le 15/05/2015

Copié

Pour vous :