AccueilÉDITO

Cheminade se moque de Macron avec un tweet spatial

Publié le

par Virginie Cresci

La punchline de JC.

Hier après-midi, ce n’était pas le Roi-Soleil, mort depuis trois siècles, qui paradait au château de Versailles, mais bien Emmanuel Macron, alias Jupiter, élu président de la République depuis maintenant deux mois. Emmanuel Macron, qui a refusé la traditionnelle interview du 14-Juillet, en raison de "sa pensée complexe", pas assez intelligible pour les journalistes, a prononcé un discours d’1 heure 40 (soit un Paris-Dijon en train), à destination des parlementaires et des Français (et même "des gens qui ne sont rien").

À lire -> On a regardé en entier le discours du Congrès de Versailles d’Emmanuel Macron (sans s’endormir)

Un grand oral autocentré, raillé par bon nombre de politiques et d’anciens candidats à la présidentielle. "L’on a moqué mon attachement à une politique spatiale rationnelle. Mais Macron à Versailles a atteint le stratosphérique sans moteur", a taclé sur Twitter JC alias Jacques Cheminade (et non Jésus-Christ). Le candidat nous disait qu’il était un "OPNI : Objet politique non identifié", mais déplore qu’Emmanuel Macron se soit autoproclamé Jupiter.

Ce n’est pas le seul à avoir moqué le président. Hier, Benoît Hamon a dit qu’il trouvait "cette posture jupitérienne ridicule." "Jupiter, c’est ridicule", a-t-il répété le sourire aux lèvres. "Se comparer à un dieu est ridicule, à un moment il faut peut-être atterrir." Comme quoi, Jacques Cheminade, l’OPNI politique qui avait inscrit la conquête spatiale dans son programme, a peut-être plus les pieds sur Terre que Macron, le président jupitérien.

À voir aussi sur konbini :