AccueilÉDITO

Cette pub ne respecte ni les femmes, ni les gros, ni la syntaxe

Publié le

par Rachid Majdoub

Une pub pour un centre de fitness fait polémique : en plus d'être jugée sexiste et "grossophobe", elle comporte une belle faute de français.

Sérieux, vous avez vu la grosse faute de syntaxe ? Le respect pour la langue française n'est plus, sur cette publicité pourtant destinée à une diffusion de masse, et élaborée avec la plus grande finesse qui soit. L'erreur est impardonnable, et puis... elle s'insère dans un message qui l'est encore plus.

À Sartrouville, commune de la région Île-de-France, un panneau publicitaire a attiré l'attention. Utilisé pour la promotion d'un centre de fitness, il met en scène une femme en surpoids, courant sur un tapis de course. Et au-delà des mois "juillet et août offerts" dont elle a la chance de profiter, quelque chose la préoccupe :

"Perdre du poids ça devrait être comme perdre sa virginité : une fois que tu l'as perdue, c'est fini, tu ne la récupères plus !" (on a corrigé la faute de français)

"Arrêtez de vous mentir, faites du sport" :

C'est ce que rétorque la salle. Le message n'a pas manqué d'être épinglé par un passant, qui a posté la trouvaille sur Facebook :

"Je crois qu'on bat des records en matière de sexisme et grossophobie. Et ne venez pas me dire que c'est de l'humour"...

Discriminant envers les femmes et les personnes obèses ? De nombreux internautes ont jugé que oui, avant de faire part de leur indignation sur la page Facebook du centre de remise en forme (ou remise en formeS, si l'on se place dans la maigre tête de nos publicitaires).

À voir aussi sur konbini :