AccueilÉDITO

Sydney : prendre un selfie pendant une prise d'otage, c'est tendance

Publié le

par Rachid Majdoub

Ce lundi 15 décembre, une prise d'otages a secoué l'Australie et plus particulièrement la ville de Sydney. Pendant ce temps-là, quelques passants inconscients ont immortalisé la scène... à coups de selfies.

Coucou ! Alors que plusieurs personnes sont actuellement détenues par un homme armé juste derrière moi, je me prends en selfie histoire de vous montrer que oui, je suis bien là !

(Capture d'écran Instagram)

Le comportement de certaines personnes visiblement écervelées a suscité l'indignation. L'Australie vient de vivre des heures tendues, en ce lundi 15 décembre 2014 : environ 15 personnes étaient otages d'un homme de 49 ans d'origine iranienne, au Lindt Chocolat Cafe situé sur la Martin Place, place piétonne du centre des affaires de Sydney. Et pendant ce temps-là, entre assauts des forces de l'ordre et détenus blessés, tout ce que certains passants ont trouvé à faire, c'est se prendre en selfie.

Placés autour du cordon de police à quelques mètres du lieu de la prise d'otages, smartphones en mains et bêtise en tête, une poignée d'êtres humains ont décidé d'immortaliser cet instant. Un court instant, qu'ils partagent dans la foulée sur les réseaux sociaux, histoire de dire "Hey je suis là !", et générer les like et partages qui vont avec.

Quand la course à la popularité et à la visibilité prend des proportions si démesurées qu'elle finit par générer un sentiment qui va de la déception à la pitié en passant par le dégoût. Du type : le regard vide, je secoue la tête de gauche à droite en soufflant bien fort, avant de lancer : mais quel est votre projet ? Pourquoi ?

Matt Karolian, qui travaille au Boston Globe, a eu la bonne idée de compiler ces quelques selfies avant qu'il ne soient supprimés. Ajoutez-y le statut posté avec, et obtenez un malaise un peu plus intense. Voici la suite :

"Derrière moi, Channel 9 donne des nouvelles de la prise d'otages"

"#prised'otageselfie"

Grand sourire, le type est heureux.

Il y a tout juste quelques minutes, les dernières informations sont parvenues de la part de plusieurs médias australiens : le preneur d'otages serait mort, tué au cours de l'assaut de la police. Un mort et plusieurs blessés sont également à déplorer. Enfin, quelques photos de mauvais goût et un gros écart d'une petite partie de la société sont également à signaler.

À voir aussi sur konbini :