AccueilÉDITO

Le prince Harry se fait dépister du sida en live sur Internet

Publié le

par Olivia Cassano

Prince Harry has blood taken for a HIV test taken by Specialist Psychotherapist Robert Palmer during a visit to the Burrell Street Sexual Health Centre in Southwark, London, where he is highlighting the fight against HIV and AIDS. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Thursday July 14, 2016. The service, which is run by Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust, uses methods to normalise and de-stigmatise testing in an area of London with the highest rate of HIV positive patients in the UK. See PA story ROYAL Harry. Photo credit should read: Chris Jackson/PA Wire

Le dépistage du VIH, ça vaut aussi pour les princes.

Le prince Harry suit les pas de sa défunte mère, la princesse Diana, en luttant contre l'exclusion sociale dont souffrent les personnes atteintes du sida. Dans une vidéo, initialement diffusée en streaming live sur la page Facebook de la famille royale, on peut voir Harry se faire dépister du VIH à l'hôpital Saint Thomas, à Londres, le 14 juillet.

La vidéo le voit discuter du processus avec un médecin, alors qu’un petit échantillon de sang est prélevé. On entend Harry admettre sa nervosité, en dépit de son rang. Le résultat du test est instantané :"non réactif" ou "réactif". Si le test est "non réactif", cela signifie qu'on est négatif, alors qu'un résultat "réactif" nécessitera des tests supplémentaires.

Traduction : "C'est rapide, gratuit et facile ! Faites comme le prince Harry et faites-vous tester. Trouvez un centre de dépistage du VIH à côté de chez vous."

En plus d'être quelque chose qui tombe sous le sens, Harry a montré à quel point il est rapide et facile pour tout le monde de passer le test du VIH. Il est aussi le premier membre de la famille royale à le faire publiquement.

Après avoir passé ce test, Harry a exhorté les internautes en disant : "Nous allons tous nous faire tester". Il a ensuite ajouté :

"Que vous soyez homme, femme, gay, hétéro, noir, ou même roux, pourquoi ne pas faire un test ? Même si vous n’êtes pas à risque [...]. Pour normaliser cette situation il vaut sûrement mieux que tout le monde soit testé, alors pourquoi pas vous ?"

Cette question est chère au prince Harry, qui suit depuis longtemps les pas de sa mère. En 2006, il a cofondé l'organisme de bienfaisance Sentebale, qui travaille avec des enfants touchés par le virus au Lesotho, en Afrique.

Cette opération de communication, aussi triviale qu’elle puisse paraître de prime abord, est un grand pas vers la normalisation du dépistage du VIH. Elle montre que tout le monde — y compris les membres de la famille royale — peut être affecté par le virus.

Le dépistage du VIH est rapide et facile, il suffit d’en faire la demande auprès de votre médecin ou de votre hôpital.

À voir aussi sur konbini :