Source : Flickr ©Rich Girard

Présidentielle américaine : un sondage donne Donald Trump gagnant

Le 1er novembre, un sondage ABC News donnait Donald Trump en tête des intentions de vote. Alors que de nombreux électeurs indécis restent à conquérir, ce résultat fait figure de séisme.

Source : Flickr ©Rich Girard

©Rich Girard/Flickr

Cette campagne présidentielle américaine est décidément palpitante. Alors que Hillary Clinton caracolait en tête des sondages depuis des mois, un sondage ABC News publié le 1er novembre donne aujourd'hui la candidate démocrate derrière Donald Trump, perdante d'un point. Le milliardaire totalise 46 % d'intentions de vote alors que l'ex-Secrétaire d'État n'en totalise que 45 %. Plus inquiétant pour Hillary Clinton, le nombre de partisans "très enthousiastes" s'est effondré, passant de 51 à 43 %, tandis que Donald Trump en compte 53 %.

Publicité

On vous l'expliquait en détail le 30 octobre, la réouverture de l'enquête sur le scandale des e-mails a provoqué un tremblement de terre pour le camp Clinton et, aujourd'hui, Donald Trump n'a plus qu'a récupérer les intentions de vote des indécis.

Un finish plus serré que jamais

Jusqu'au bout, l'indécision est donc de mise, ce qui explique la campagne acharnée que mènent les deux candidats dans les swing states (ces États historiquement indécis qui peuvent faire basculer l'ensemble de l'élection). Parmi ces États : la Floride, peuplée de 20 millions d'habitants, qui fournira 29 grands électeurs au candidat qui y remportera le plus de voix. Or Donald Trump y est en avance de 4 points dans les sondages.

Bizarrerie de l'élection américaine, il est possible pour les électeurs de voter avant l'Election day. Même si ces votes sont anonymes et secrets, les sondages estiment que Hillary Clinton en détient environ 54 %, contre 41 % pour Donald Trump. Une avance précieuse au vu de la course serrée qui attend les deux candidats au cours des huit derniers jours.

Publicité

Sur son site, le New York Times propose une moyenne évolutive de l'ensemble des sondages réalisés dans le cadre de la campagne. Cette moyenne tend à relativiser les résultats du sondage ABC News (46/45) et crédite Hillary Clinton de 45,8 % d'intentions de vote contre 41,2 % pour Donald Trump. Mais la question des swing states pourrait bien venir tout perturber.

Par Théo Mercadier, publié le 02/11/2016

Pour vous :