Le président philippin se compare à Hitler et veut tuer 3 millions de toxicomanes

"Si l'Allemagne a eu Hitler, les Philippines auront, eh bien ..."

Depuis qu'il a été élu président le 9 mai dernier, Rodrigo Duterte a une mission en tête : éradiquer le trafic de drogue aux Philippines. Avec ses "escadrons de la mort", des milices qu'il avait déjà mises en place quand il était maire de Davao et désormais déployées à l'échelle nationale, on ne comptait pas moins de 36 morts par jour fin août. Mais il ne compte visiblement pas s'en arrêter là.

Publicité

Dans une nouvelle sortie médiatique, repérée ce vendredi 30 septembre par L'Obs, comme il sait si bien les faire (il avait traité le pape François de "fils de pute" un peu moins d'un an avant son élection puis, plus récemment, Barack Obama, et a fait un doigt d'honneur la semaine dernière à l'Union européenne), Rodrigo Duterte dernier a clamé haut et fort :

"[J'ai été, ndlr] décrit comme un cousin d'Hitler par mes détracteurs [...]. Hitler a massacré trois millions de Juifs. Il y a trois millions de toxicomanes ici. Je serais ravi de les abattre. Si l'Allemagne a eu Hitler, les Philippines auront, eh bien ..."

Comme le précise Reuters, deux jours avant l'élection présidentielle qui a vu la victoire de Rodrigo Duterte, Benigno Aquinole, le président sortant, comparait la popularité grimpante du candidat populiste à celle d'Adolf Hitler dans les années 1920-30. À noter que le nombre de victimes depuis sa guerre contre le trafic de drogue s'élève désormais à 3 100, soit plus de mille personnes tuées supplémentaires en un mois.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 30/09/2016

Copié

Pour vous :