AccueilÉDITO

Première victime dans un accident impliquant une voiture autonome

Publié le

par Théo Chapuis

Intérieur de l’habitacle d’une Tesla modèle S, le véhicule dont l’occupant est décédé des suites d’un accident (© Tesla)

Un homme est mort dans l'accident d'une voiture autonome de marque Tesla, alors qu'elle était en pilotage automatique. C'est une première.

Intérieur de l'habitacle d'une Tesla modèle S, le véhicule dont l'occupant est décédé des suites d'un accident (© Romain Heuillard/<a href="http://www.clubic.com/mag/transports/article-788878-2-essai-tesla-model-s-pilote-automatique.html" target="_blank">Clubic</a>).

La course à la technologie de la voiture autonome vient de prendre un tour tragique. Une voiture Tesla, une concurrente à la Google Car, a été impliquée dans un accident mortel faisant une victime, le 7 mai à Williston, en Floride. Tesla n'a annoncé la tragique nouvelle que le 30 juin.

En pilote automatique, le véhicule est entré en collision avec un camion. Sur son blog, Tesla a publié un article intitulé "Une perte tragique", détaillant le crash et le qualifiant de "circonstance extrêmement rare". Le patron de Tesla, Elon Musk (que vous connaissez pour ses ambitions spatiales) a tweeté ses "condoléances".

Cet accident grave, le premier du genre, relance le débat de la sécurité des voitures automatiques : peut-on autoriser des robots à conduire des véhicules dans l'espace public sans danger ? "Ce premier accident mortel impliquant une voiture autonome va jeter un nouveau coup de projecteur sur les entreprises automobiles et technologiques alors qu’elles demandent aux régulateurs d’autoriser les véhicules totalement autonomes sur les routes", souligne le Financial Timesrelayé par Courrier International.

D'après Tesla, c'est le premier accident mortel sur 209 millions de kilomètres parcourus par des véhicules équipés d’Autopilot, le système de pilotage automatique mis en cause dans l'accident. Mais tout de même. Il prouve que son système n'est pas infaillible.

Rappelons que la Google Car a connu son premier accident (non mortel, lui) il y a quatre mois : elle avait embouti un bus, en roulant à environ 25 kilomètres/heure. Nous, toutes ces histoires de bagnoles sans pilotes qui font les même bêtises que les humains nous rappellent ce sketch des Monty Python.

À voir aussi sur konbini :