Le premier musée du vagin au monde devrait ouvrir ses portes en Angleterre

Parce qu’on ne sait pas tout, tout, tout sur le sujet.

Wondering why we are called the #vagina museum and not the #vulva museum? Read our faqs at www.vaginamuseum.co.uk/faq

Une publication partagée par Vagina Museum (@vagina_museum) le

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Même si l’étude de la biologie a plusieurs siècles derrière elle, la connaissance de l’anatomie féminine reste limitée. Nombreux sont ceux qui ignorent tout de la vulve, du vagin et du système de reproduction féminin en général.

Pour remédier à ce manque de connaissances, un nouveau musée dédié aux vagins et aux gens qui en ont un devrait ouvrir ses portes à Londres dans un futur proche. Dirigé par la scientifique et youtubeuse Florence Schechter, le musée du vagin proposerait une approche éducative de l’anatomie féminine à travers des points de vue multiples. Il serait divisé en trois parties : une sur la science, une sur la culture, et une sur l’histoire, afin d’offrir pour la première fois un panel exhaustif d’informations sur ce vaste sujet.

Publicité

A piece from The Diversity of Nature by Jacqueline Secor . #art #flowers

Une publication partagée par Vagina Museum (@vagina_museum) le

Publicité

Il y sera également question des parties du corps qui font le genre féminin, du fonctionnement de l’organisme, de la mutilation, de l’organe génital féminin des animaux, de la vulve dans l’art, la littérature, et la société, des violences sexuelles, des recherches sur le vagin, de l’histoire du féminisme et de ce qu’il est aujourd’hui.

Dans une vidéo qui fournit plus de détails sur le musée du vagin, Florence Schechter explique :

"Il y a un musée du pénis en Islande, ce qui est plutôt cool. Mais il n’y a aucun musée du vagin. Nulle part. Il y a des œuvres d’art qui circulent, des petites galeries et un musée virtuel. Mais il n’y a pas de lieu physique dédié à l’anatomie féminine.

J’étais contrariée à ce sujet, mais j’ai réalisé qu’il n’y avait qu’une façon de changer cela. Et c’est de créer mon propre musée du vagin.

Mais comme personne ne l’a jamais fait jusque-là, j’ai beaucoup de travail de développement et de recherche avant que le projet ne décolle."

Selon Florence Schechter, la moitié des jeunes femmes britanniques ne peuvent pas situer un vagin sur un schéma. Une prise de conscience s’opère peu à peu au Royaume-Uni sur le manque d’éducation autour du vagin, et, comme elle, certaines personnes tentent de rectifier cela.

L’illustratrice Meredith White se mobilise pour changer les standards de beauté des vagins par le biais de son compte Instagram Club Clitoris. L’artiste Milo Moiré invite des inconnus croisés au hasard dans la rue à toucher son sexe pour mettre en avant le double standard qui existe concernant la sexualité féminine. The Great Wall of Vagina ("Le grand mur du vagin") du Britannique Jamie McCartney ou bien Cunts… and other conversations ("Chattes et autres conversations"), la série de sculptures de l’Australien Greg Taylor, font partie des seules œuvres au monde qui démontrent la diversité des vulves des femmes.

Ces démarches avant-gardistes restent minoritaires. Sachant qu’un nombre croissant de femmes ont recours à la chirurgie esthétique par peur que leur vagin soit anormal ou pas assez joli, on se dit que les initiatives comme celle du musée du vagin de Florence Schechter sont nécessaires (et salutaires).

Pregnant Nude with green belly by Egon Schiele (1912) . #art #artwork #pregnant #austria

A post shared by Vagina Museum (@vagina_museum) on

Se lançant seule dans ce projet, elle n’a pas trouvé de gros sponsors pour le moment, elle a donc créé une page de crowfunding sur Patreo, et encourage tous ceux qui le peuvent à faire un don au musée du vagin, mais aussi à partager l’information pour qu’elle soit largement diffusée.

Pour en savoir plus, jetez un œil à la vidéo ci-dessous où Florence Schechter présente son projet :

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Lydia Morrish, publié le 04/05/2017

Copié

Pour vous :