featuredImage

Le premier organe humain imprimé en 3D prévu pour 2014

Les imprimantes 3D vont changer le monde. Les avancées en matière d'impression (comme cette super-oreille qui remet les talents de The Sentinel au placard) se confirment et donnent droit, chaque mois, à une nouvelle surprise. Cette fois-ci, une firme de biotechnologie basée à San Diego en Californie se promet de pouvoir générer un foie humain d'ici l'année prochaine.

L'entreprise Organovo explique que d'ici fin 2014, il lui sera tout à fait possible d'imprimer des cellules vivantes et de leur imprimer les propriétés de certains organes du corps humain. Le principal problème, jusqu'ici, résidait dans la fabrication de couches de matériau en forme de cellules vivantes. Fournir l'oxygène et les nutriments nécessaires à la survie de pièces organiques créées en 3D restait l'obstacle le plus important. Aujourd'hui, Organovo assure pouvoir le surmonter.

La greffe ? Pas pour demain

Ne soyez toutefois pas impatient : la première greffe d'un foie imprimé en 3D n'est pas pour demain. Si Organovo se promet de modéliser un foie humain pour 2014, celui-ci ne sera pas apte à être greffable en l'état. Selon Mike Renard, vice-président de la cellule marketing de la firme californienne, l'organe servirait aux recherches scientifiques, notamment aux effets des drogues sur le foie.

Ci-dessous, une vidéo promotionnelle de l'entreprise de biotechnologie explique le processus de création de tissus de foie humain.

Dans le monde, d'autres annonces

Cette année, le chirurgien Anthony Atala a présenté, lors d'une conférence TED des travaux de recherche qui prévoyaient de régler le manque de dons d'organes. L'idée, utiliser des cellules vivantes afin de créer un rein transplantable. En Chine, à l'université des sciences électroniques et des technologies d'Hangzhou, le scientifique Xu Mingen expliquait comment il récréait des reins à l'aide d'une imprimante 3D :

Par Théo Chapuis, publié le 27/12/2013