featuredImage

Pourquoi vous risquez de perdre vos amis du lycée en allant à l'université

Au fond, cette étude confirme ce dont on se doutait tous un peu. Loin des yeux, loin du cœur.

superbad_1_758_426_81_s_c1

Eh ouais, les mecs. (© Sony Pictures)

Déménager dans une nouvelle ville pour faire ses études peut parfois faire un peu peur. Il faut se familiariser avec de nouveaux lieux, se faire de nouveaux amis et, plus dur encore, essayer de rester en contact avec ses anciens potes. D'après une étude récente, relayée par The Telegraph, le passage à l'université a des effets néfastes sur les groupes d'amis.

Cette étude, menée par l'université d'Oxford a mis en évidence que les étudiants perdaient environ 40 % de leurs amis après leur passage à l'université. D'après les chercheurs, l'impossibilité de retourner dans sa ville pendant le week-end est l'un des premiers facteurs de fragilisation des relations de groupes.

Mais cette donnée a des répercussions très différentes chez les hommes et les femmes. Si les femmes maintiennent leurs amitiés par téléphone ou Facebook, les hommes préfèrent en général le face-à-face pour entretenir une bromance.

Robin Dunbar, professeur en psychologie de l'évolution, a expliqué devant The American Association for the Advancement of Science (AAAS), qui publie la revue Scienceque son équipe avait suivi de nombreux élèves du secondaire pour voir ce qu'il arrivait à leurs amitiés. Les résultats sont plutôt surprenants. Le Professeur Dunbar a notamment indiqué que :

"Les amitiés se détériorent très rapidement, en quelques mois. La perte était phénoménale. Quarante par semestre. Chez les filles, ce qui permettaient aux relations amicales de durer plus longtemps, c'est qu'elle faisaient davantage l'effort de se parler au téléphone.

Chez les garçons, les conversations téléphoniques n'avaient aucun effet. Chez eux, ce qui maintient la relation c'est de faire des choses ensemble. Aller voir un match, boire un verre au pub. Un effort est nécessaire."

Des ruptures difficiles

Cette différence notable entre les groupes d'hommes et de femmes est ce qui détermine en dernier ressort la durée des amitiés après le départ pour l'université. Si les femmes "tendent a avoir des amitiés plus intimes" qui ne sont pas sans rappeler le fonctionnement des couples, les ruptures n'en sont que plus difficiles. Toutes qui celles ont dû quitter leur meilleure amie le savent. Ça fait mal, ça fait mal (pour plagier Lââm). Mais, pour les garçons, "loin des yeux, loin du cœur". Ils cherchent juste d'autres mecs avec qui boire des coups.

Ne soyez pas énervés par les résultats de cette étude. Vous n'allez pas forcément perdre vos amis d'enfance en allant à la fac. Si vous êtes une fille, maintenez le contact via Facebook ou par téléphone. Et vous, les mecs, faites l'effort d'aller voir vos potes plus souvent. Avant qu'il ne soit trop tard.

Traduit de l'anglais par Dario

(GIF: ghostworldblog.blogspot.com)

© ghostworldblog.blogspot.com

À lire - > Au Royaume-Uni, le Parlement va débattre d'une possible baisse des frais d'inscription à l'université

Par Lydia Morrish, publié le 20/02/2017

Copié