LOS ANGELES, CA – NOVEMBER 04: Naomi Campbell attends the 2017 LACMA Art + Film gala at LACMA on November 4, 2017 in Los Angeles, California. (Photo by Jason LaVeris/FilmMagic)

Pourquoi n’y a-t-il pas de top-model noire dans la liste des mannequins les mieux payées de 2017 ?

Voilà qui en dit long en matière de représentativité et d’égalité salariale dans l’industrie de la mode.

Naomi Campbell à Los Angeles, le 4 novembre. (© Jason LaVeris/FilmMagic)

Comme tous les ans, le magazine américain Forbes a publié la liste des 10 mannequins les mieux payées au monde. Surprise : pour la première fois en 15 ans, Gisele Bündchen n’est plus en tête du classement.

Publicité

La Brésilienne laisse sa place à Kendall Jenner, qui a notamment décroché cette année d’énormes contrats avec Estée Lauder et Adidas. Le pactole qu’elle a accumulé vient s’ajouter au salaire régulier qu’elle perçoit pour sa participation à l’émission Keeping Up With The Kardashians, aux bénéfices de la marque de vêtements Kendall + Kylie et aux nombreuses publications sponsorisées qu’elle fait sur les réseaux sociaux.

Au total, les dix top-models les mieux payées ont gagné l’équivalent en brut de 109,5 millions de dollars (soit 92,3 millions d’euros) entre le 1er juin 2016 et le 1er juin 2017. Des revenus qui proviennent principalement de contrats avec des grands groupes cosmétiques, de parfumerie, des marques de vêtements et autres.

Autre surprise de ce classement : aux côtés de Kendall Jenner, Gisele Bündchen, Chrissy Teigen, Gigi Hadid, Karlie Kloss, et Liu Wen, il n’y a aucune top-model noire.

Publicité

Or, les mannequins noires ayant beaucoup de succès ne manquent pas – comme Naomi Campbell, mais aussi Tyra Banks, Jasmine Tookes, Joan Smalls, Chanel Iman, Alek Wek, Jourdan Dunn, Liya Kebede et Iman, pour ne citer qu’elles. Alors si aucune d’entre elles ne figure à ce classement, doit-on comprendre qu’elles décrochent moins de contrats ? Ou qu’elles soient moins payées que les autres ?

Le problème n’a pas échappé au magazine Forbes, qui a accompagné la publication du classement de ce commentaire :

"Si l’industrie de la mode progresse en matière de diversité, Liu Wen (numéro 8 avec 6,5 millions de dollars) est la seule mannequin du Top 10 qui n’est pas blanche.

Mais le changement arrive : une étude récente de FashionSpot indique que pour la première fois, les top-models de couleur représentent 30 % de celles qui ont été choisies pour les campagnes de l’automne 2017.

Cela signifie que les top-models de couleur sont employées pour des shootings lucratifs, et non uniquement pour des défilés mal payés."

Publicité

Il ne reste plus qu’à espérer que le classement de l’année prochaine confirmera cette tendance…

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Damilola Animashaun, publié le 24/11/2017

Pour vous :