Pour le lancement de ses sneakers Adidas x Chanel, Pharrell a rappelé son engagement féministe

Lors de la soirée de lancement de sa basket pour Adidas et Chanel, le chanteur a une nouvelle fois prouvé son engagement féministe.

C’est bien connu, Pharrell Williams, le leader du groupe N.E.R.D (qui s’apprête à sortir un nouvel album), est à la pointe de la mode. Il a ainsi collaboré avec G-Star Raw (la ligne écolo de G-Star), et en août dernier il revisitait l’iconique Stan Smith d’Adidas.

Publicité

Il revient aujourd’hui avec une toute nouvelle collab', qui mêle Adidas et Chanel. À cette occasion, Pharrell se réapproprie (une nouvelle fois) la HU NMD d’Adidas, et ce en compagnie du grand Karl Lagerfeld. Cette ligne inédite sera vendue en exclusivité chez Colette, l’emblématique boutique parisienne qui fermera ses portes fin décembre.

Et pour célébrer le lancement de cette collection capsule, quoi de mieux qu’une joyeuse petite sauterie avec tout le gratin parisien ? Pharrell Williams s’est même déplacé en personne pour le lancement de ses sneakers. À ses côtés, on a notamment pu apercevoir le chanteur Justin Timberlake, qui a décidé d’immortaliser la soirée avec un cliché partagé sur son compte Instagram.

Publicité

Cette photo révèle les fameuses HU NMD aux pieds de Pharrell, qui a choisi de les customiser à sa façon. En effet, sur les semelles arrières on y découvre les inscriptions "Women’s rights" ("droits des femmes"), et sur les côtés "Others first" ("les autres d’abord"), le tout accompagné de quelques dessins. Une initiative qui souligne une nouvelle fois l’engagement féministe du chanteur, qui prône l’égalité entre les hommes et les femmes. Ce n’est pas grand-chose, mais ça fait toujours plaisir à voir.

Sur les 120 000 préinscrits sur le site de Chez Colette, seuls 500 chanceux seront tirés au sort par l’enseigne, et auront ainsi l’opportunité de débourser la modique somme de 1 000 euros pour acquérir cette nouvelle paire de baskets. Les noms des heureux élus seront communiqués ce jeudi 23 novembre par un huissier de justice. Pour plus d’infos c’est par ici.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 23/11/2017

Pour vous :