La voiture à l’origine de l’accident est un SUV Volvo

Pour la première fois, une voiture autonome a tué un piéton

Le véhicule, appartenant à Uber, était en phase de test dans l’Arizona.

La voiture à l’origine de l’accident est un SUV Volvo. (© Dllu/Wikimedia/CC)

Dimanche 18 mars au soir, dans la ville de Tempe en Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis, une voiture autonome appartenant à Uber a, pendant sa phase de test, accidentellement tué une piétonne qui traversait en dehors d’un passage clouté. Selon la police locale, un "opérateur" se trouvait derrière le volant mais il n’y avait aucun passager à bord.

Publicité

Uber, sur Twitter, a présenté ses condoléances à la victime et suspend ses tests dans quatre autres villes où les voitures autonomes sont déployées : Phoenix, Pittsburgh, San Francisco and Toronto. De son côté, la police de Tempe continue son enquête pour tenter de comprendre les tenants et aboutissants de ce tragique accident.

ABC15, à qui l’on doit la primeur de cette info, précise que les voitures autonomes d’Uber étaient en test depuis février 2017 dans la ville. S’il s’agit du premier piéton accidentellement tué par une voiture autonome, Le Guardian rappelle qu’en juillet 2016 le conducteur d’une Tesla S a perdu la vie alors que son véhicule était en mode autopilote.

Par Pierre Schneidermann, publié le 20/03/2018

Pour vous :