Pour démolir Smells like Teen Spirit, il suffit de la jouer en accords majeurs

Prenez un hymne usé jusqu’à la corde, changez d’un rien sa grille d’accords, et vous obtenez une bonne grosse soupe pop-punk prémâchée. Merci, Internet.

Nirvirna - Teen Sprite from Sleep Good on Vimeo.

Publicité

Au cas où vous n’auriez pas encore pigé, tas de puristes à la mords-moi-le-noeud, l’année dont on vient de claquer la porte en sortant nous avait déjà prouvé qu’Internet et le respect faisaient désormais chambre à part pour de bon et que 2018 allait suivre le même chemin irrévérencieux, foutraque, mythomane et hérétique.

Oubliez tout ce en quoi vous croyez, il n’y a plus de limites. Plus de no go zone. Plus de maison magique. Plus de safe space. Délestez-vous de cette vénération obsolète que vous portez encore à des reliques, ça fera moins mal quand vous les verrez déboulonnées. Nous sommes en 2018, Internet a perdu les pédales, et des mecs salopent "Smells Like Teen Spirit" pour en faire l’équivalent sonore d’un plat de nouilles chinoises instantanées.

Publicité

À voir la réaction parfaitement outrée de certains commentaires sous la vidéo, on est tenté de se dire que le Texan planqué derrière le pseudo de Sleep Good et à l’origine du ravalement de façade sonore infligé à Cobain et ses copains chevelus fait finalement honneur à l’immaturité crasse du trio de Seattle.

Remplacer les accords inoxydables d’un des riffs les plus joués de tous les temps pour en faire quelque chose que Rivers Cuomo aurait pu pondre un jour de mer calme et d’excès de molly, quand même, fallait oser. Et poster ça sous le nom de "Nirvirna – Teen Sprite", là, on tutoie le profane. On pilonne du sacré. On blasphème.

Alors on ne rentrera pas dans le débat stérile qui consiste à savoir si Kurt aurait aimé, ou pas, cet hommage keupon à une chanson beaucoup trop célèbre pour être honnête, un single qui asservit le grunge à la pop FM abhorrée, un titre que son interprète en était par ailleurs venu à maudire, hein, soit dit en passant, car la question n’est pas là : après 27 ans que le son a passés à squatter les enceintes de toutes les boums de la planète, est-ce qu’on ne pourrait pas faire un peu le deuil de "Smells Like Teen Spirit" ? Juste deux minutes ? Non ? Comme vous voulez. En 2018, Internet ne laissera pas le choix à vos esgourdes. Here we are now, entertain us.

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 08/01/2018

Copié

Pour vous :